A la uneNews & People

Le gouvernement canadien compte plafonner son nombre d’étrangers résidents à 500.000 à partir de 2025

FILE PHOTO: A Canadian flag flies in front of the Peace Tower on Parliament Hill in Ottawa, Ontario, Canada, March 22, 2017. REUTERS/Chris Wattie/File Photo
FILE PHOTO: A Canadian flag flies in front of the Peace Tower on Parliament Hill in Ottawa, Ontario, Canada, March 22, 2017. REUTERS/Chris Wattie/File Photo

FILE PHOTO: A Canadian flag flies in front of the Peace Tower on Parliament Hill in Ottawa, Ontario, Canada, March 22, 2017. REUTERS/Chris Wattie/File Photo

À partir de 2025, l’immigration au Canada sera très corsée. L’IRCC (Immigration, Réfugiés et Citoyenneté au canada), ministère responsable des programmes et des services d’immigration, d’établissement, de réinstallation et de citoyenneté, annonce de nouvelles réformes en vue de juguler l’immigration au Canada.

La réforme visant à fixer le nombre d’étrangers résidents à 500.000 a pour objectif selon l’IRCC “d’aider les familles à rester unies, et à apporter les compétences et talents dont le Canada a besoin pour aider les entreprises à se développer”.

Voici la note de l’IRCC avec plus de détails sur le plan des niveaux d’immigration.

“Nous maintenons notre objectif de 485 000 résidents permanents pour 2024 et prévoyons de passer à 500 000 pour 2025. Pour 2026, le plan prévoit de rester à 500 000 nouveaux arrivants afin de stabiliser les arrivées et de se donner le temps de les intégrer avec succès, tout en continuant à combler les pénuries critiques sur le marché du travail. Le gouvernement prévoit également de prendre des mesures au cours de l’année prochaine pour ajuster le nombre d’admissions de résidents temporaires afin de s’assurer que cet aspect de notre système d’immigration reste également viable.

Les points marquants du Plan des niveaux d’immigration 2024-2026 sont les suivants :

· L’accent continue d’être mis à long terme sur la croissance économique, avec plus de 60 % des admissions de résidents permanents consacrés à la catégorie économique en 2025;

· Un engagement à soutenir l’effort de soutien humanitaire du gouvernement du Canada, notamment en répondant aux crises humanitaires et géopolitiques dans le monde;

· De nouveaux objectifs ambitieux en matière d’immigration francophone pour soutenir les communautés francophones hors Québec. Ces objectifs représentent 6 % de l’immigration totale en 2024, 7 % en 2025 et 8 % en 2026.

Ces objectifs sont importants pour accroître le poids démographique et la prospérité économique des communautés francophones en situation minoritaire dans l’ensemble du Canada.

Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les provinces et les territoires, les employeurs, les parties prenantes et les Peuples Autochtones pour aider le Canada à s’adapter aux réalités de la croissance démographique induite par l’immigration. Cette approche est également guidée par le rapport « Un système d’immigration pour l’avenir du Canada », qui définit la voie à suivre pour renforcer notre système d’immigration au profit des nouveaux arrivants, des entreprises et des collectivités : https://canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/nouvelles/2023/10/transformer-notre-systeme-dimmigration-pour-batir-un-canada-plus-fort.html Ensemble, ces mesures continueront à placer les personnes au cœur de notre politique d’immigration et à faire en sorte que les nouveaux arrivants disposent des ressources dont ils ont besoin, notamment en matière d’aide à l’établissement et d’accès au logement.”

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

16 + 13 =