News & People

Foot: Le penalty à polémique sifflé contre l’équipe féminine du Nigeria

nigeria féminin

 nigeria féminin

[NEWS] L’image du jour: le penalty à polémique sifflé contre l’équipe féminine du Nigeria

Pour leur troisième match de poule, les nigérianes ont tenu tête à la France, pays organisateur de la coupe du monde de foot féminin jusqu’en deuxième mi-temps avec un penalty accordé aux bleues et une exclusion côté Nigéria réduit à 10. La tireuse française, Wendie Renard, manque son tir sur le poteau. Mais l’arbitre demande que le penalty soit retiré sous prétexte que la gardienne nigériane aurait dépassé sa ligne avant le tir. Le maître du jeu a décidé ! Score final 1-0 pour la France !

Que dit la règle dans ces cas de figure ?

Selon la loi 14 du règlement relative au penalty, revue et corrigée par l’instance régissant les lois du jeu (IFAB) entrée en vigueur le 1er juin 2019, au « moment du tir, le gardien de but doit avoir au moins un pied sur sa ligne (contre deux avant), ou même au niveau si le pied ne touche pas le sol ». C’est cette règle qui a été respectée par l’arbitre, un peu trop peut-être. En suivant les ralentis, on voit bien que la gardienne du Nigeria est légèrement avancée de sa ligne de but avant la tireuse française Wendie Renard ne frappe le ballon. Des détails tellement minutieux que l’application de cette règle est remise en cause. On imagine le nombre de penalty qui sera bientôt retiré à cette allure et le nombre de pauses pour visionnage à la VAR.

Autre point non moins négligeable sur le penalty, avant que Wendie Renard ait frappé, trois de ses coéquipières ont pénétré la surface de réparation. L’arbitre aurait pu annuler pour autant le penalty pour cette faute des françaises.

En tout cas, ce fait de jeu n’est pas passé inaperçu et va forcément influencer les interprétations et autres décisions sur les penaltys à l’avenir.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

cinq × deux =

SNEDAI