A la uneNews & People

Denco : “Mon concert annulé m’a fait craquer dans le crack”

Denco

 

Denco

El Capo du Zouglou Petit Denis “Denco” était invité sur le plateau de l’émission Peopl’emik de nos confrères de La 3. L’artiste qui a fait la couverture du Life Magazine numéro 101 s’est exprimé sur son parcours, son actualité.

Denco traverse une période pas très reluisante par rapport à l’avenir qu’on lui prédisait après son éclosion. Sans langue de bois, celui dont le talent demeure intact et indéniable peine à retrouver la lumière. Les rumeurs font état de ce qu’il aurait sombré dans la drogue. Il en parle le mieux. Morceaux choisis de son entretien.

À propos des artistes zouglou

“Il y a certains zouglouphiles qui font du zouk et ils disent qu’ils font du zouglou. Je n’aime pas qu’ils appellent ça du zouglou. Ils chantent bien certes, mais ce n’est pas du zouglou. Ils essaient d’innover mais pas de la manière qu’il faut.

“Le zouglou ne va jamais décliner”

 

À propos de ses déboires

“Je suis fautif, je suis têtu. Mon concert annulé m’a fait craquer dans le crack…”

“Les gens m’ont dit le fétiche qu’on a enterré contre toi est en Afrique, ne reviens pas ! Mais le concert était tellement sûr”.

PS : Prévu le 21 Mars 2020, le concert à Abidjan a été annulé eu égard à la crise sanitaire relative au Covid-19.

À propos de son encadrement

“Je n’ai pas de financeurs. Aujourd’hui on ne dit plus producteur”

“Tout mon entourage en ce moment, quand il n’y a pas de spectacle, je ne vois personne. Quand il y a spectacle je suis entouré de 17 managers. Ils font croire que je suis encadré mais en vrai je suis tout seul. Ils ne sont là que lorsque j’ai des spectacles”.

À propos des SOS

“Il y a une chose que je n’aime pas : “Faisons des SOS pour Denco”. Je ne suis pas souffrant, je n’ai pas faim, je ne manque pas de dortoir,… seulement je suis accroc à la came.”

PS : Denco signale qu’il reste ouvert à toute aide. Toutefois, il rejette ces personnes qui exposent leurs gestes sur la place publique, sur les réseaux sociaux, les actions “intéressées” pour des likes.

À propos de son talent

“Denco, c’est Denco. Peu importe celui qui est sur le marché, quand Denco sort, il s’asseoit !”

“Je fais plus que du zouglou. Je fais du Koulaté (ndlr : son patronyme).”

Denco a clôturé l’émission avec un a capella qui laisse subodorer toute l’immensité du potentiel musical qu’il a encore en lui. “Moi, j’étais, je suis et je serai !”, conclut-il.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

seize − quatre =

SNEDAI