A la uneEvenements

Antilope Festival 2 | Dépistage gratuit du cancer de sein, réhabilitation d’école primaire, concert : Ce que Yabongo et son comité prévoient

IMG-20220613-WA0021

IMG-20220613-WA0021

Le succès retentissant de la première édition d’Antilope Festival à Daloa augurait déjà d’une deuxième édition encore plus relevée. Yabongo Lova, le commissaire général du festival entouré de son équipe Bissa Fa prévoit de grosses activités pour faire de la capitale du Haut Sassandra la capitale de la Côte d’Ivoire en Juillet et Août prochain.

Ce samedi 11 Juin à Daloa, l’artiste zouglou, fils de la région et promoteur dudit festival a animé une conférence de presse pour présenter cette seconde édition qui a pour thème : « Équation Jeunesse Entrepreneuriat ».

Antilope Festival 2022 se déroulera en deux étapes (Juillet et Août) et sur plusieurs tableaux : sanitaire et social, culture, éducation, sport et divertissement. Un dépistage gratuit du cancer de sein pour les femmes de Daloa est prévu. L’une des toutes premières écoles primaires de la ville de Daloa, celle de Gbeliville. Comme l’an dernier à la maternité de Daloa, un orphelinat de la ville sera visité pour une remise de dons.

ÉTAPE 1 : Les 15, 16 et 17 Juillet

  • Panel d’échanges sur l’entreprenariat et sur l’origine du Tohourou et ses valeurs culturelles
  • Visites guidées sur les sites touristiques de la ville de Daloa
  • Sensibilisation et séance de dépistage du cancer de sein
  • Remise de dons à un orphelinat
  • Compétitions sportives

ÉTAPE 2 : Les 5, 6 et 7 Août

  • Démonstration de Tohourou et danses traditionnelles avec les masques à Loba et les petits danseurs d’Issia
  • Concert géant avec à l’affiche Yodé et Siro, 100 Façons, Magic Diezel, Atito Kpata, Serge Beynaud, Bebi Philip, Mix Premier, Carina Style, Chucken Pat, Ramatoulaye ou encore Boukari

 

Pour rappel, l’objectif d’Antilope Festival est de promouvoir les us et coutumes, les traditions, les richesses touristiques et potentiels de la région. C’est une plateforme qui permet aussi de fédérer et resserrer les liens entre les fils de la région et toutes les communautés qui y vivent. C’est cet esprit que partage Gnanango Aurélien, parrain du festival depuis la première édition. Présent ce 11 Juin à Daloa, il a réaffirmé son soutien indéfectible au comité d’organisation qui recevra par ailleurs l’appui institutionnel de la Mairie, du Conseil Général, des Ministères du Tourisme, de la Culture et de la Jeunesse.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

deux × 1 =

SNEDAI