News & People

Africanisation de l’équipe de France: Les réactions de Maduro, Mendy et Batum

maduu

maduu

L’équipe de France a été sacrée championne lors de la récente coupe du monde de football 2018 organisée en Russie. Au lendemain de cette victoire, il y a eu plusieurs réactions qui ont marqué l’opinion publique, principalement celles portant sur l’africanisation de l’équipe de France. Nicolas Maduro fait partie de ceux qui se sont engagés fortement sur le sujet.

Le Président vénézuélien ne mâche pas ses mots. “L’équipe de France ressemblait à l’équipe d’Afrique, en vrai, c’est l’Afrique qui a gagné, les immigrants africains qui sont arrivés en France (…) La France gagne grâce aux joueurs africains ou fils d’africains”, a déclaré le chef de l’Etat en marge d’une cérémonie officielle.

Sur les 23 joueurs français dans le contingent bleu, 14 sont d’origine africaine notamment le prodige Kylian Mbappé (Meilleur jeune joueur du Mondial), Paul Pogba, Ngolo Kanté, Samuel Umtiti ou encore Blaise Matuidi.

Nicolas Maduro demande que cette victoire mette fin au racisme et à la discrimination dont sont victimes les africains en France. Il crée aussi un parallélisme avec les latino-américains, souvent jugés à la même enseigne. “Halte au racisme en Europe contre les peuples africains, halte à la discrimination contre les migrants. Je souhaite que la France et l’Europe réalisent que nous, ceux du sud, les africains, les latino-américains, nous avons aussi de la valeur et du pouvoir”.

Cette sortie du Président vénézuélien a aussi engendré des réactions. Le Député français Jean Christophe Lagarde a lâché au micro de France Inter: “Monsieur Maduro ne connaît pas la France et j’ai envie de lui dire ‘on t’emmerde”.

Certains sportifs français, comme le champion du monde Benjamin Mendy ont également posé des actes à propos de cette africanisation de l’équipe de France sur son compte Twitter. Devant une liste des joueurs de l’équipe de France qui sont originaires d’autres pays (le drapeau de ces pays mis en évidence devant le nom de chacun), le latéral gauche rectifie le tir en reprenant cette liste et en plaçant le drapeau français devant tous ces joueurs en question.

Dans la même veine, le basketteur Nicolas Batum a aussi lancé un coup de gueule qui n’est pas passé inaperçu du grand public et des médias.

 

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

deux × trois =

SNEDAI