A la uneNews & People

Miss Côte d’Ivoire 2020 : Voici les innovations de cette édition

Victor Yapobi

Victor Yapobi

Ce jeudi 23 janvier s’est tenue la cérémonie de lancement de la 24e édition du prestigieux concours de beauté Miss Côte d’Ivoire 2020.

C’est le Novotel Plateau qui a abrité ce rendez-vous. Le COMICI avait à ses côtés le quinté Miss sortant, ses habituels partenaires, les membres des comités des villes de l’intérieur. Life Magazine convié au rendez-vous, vous fait le point sur ce qu’il faut retenir de la cérémonie de lancement.

Le calendrier des présélections 2020

Comme annoncé par Thierry Coffie, sécrétaire général du COMICI, les présélections démarreront le 15 Février prochain à Abengourou. La caravane Miss CI 2020 sillonnera ensuite les villes de Dimbokro (22 Février), Bondoukou (29 Février), Aboisso (7 Mars), San Pedro (14 Mars), Daloa (21 Mars), Yamoussokro (28 Mars), Bouaké (4 Avril), Korhogo (12 Avril), Bassam (18 Avril), Gagnoa (25 Avril), Daoukro (2 Mai, dernière présélection nationale).

La bonne note est le retour de Bassam dans la boucle.

Paris, Londres, Milan à l’international

À l’international, il y aura des présélections dans trois (3) pays: la France (Paris), le Royaume Uni (Londres) et l’Italie (Milan). Ce sont ces trois pays qui répondent le plus aux critères d’organisation du concours de beauté à l’étranger.

Léger ajustement dans les critères

Les critères pour se présenter aux concours sont sensiblement les mêmes. Entre autres, être née de sexe féminin, de nationalité ivoirienne par au moins l’un des parents; mesurer au minimum 1,68 m; être sans enfant; avoir un casier judiciaire vierge; avoir un niveau scolaire équivalent à une classe de première; être de bonne moralité. Le changement notable est au niveau de l’âge. Il faut avoir un âge compris entre 17 ans et 25 ans (avant la date de la finale).

“Le concours sera payant”

Les candidates devront s’acquitter de la somme de 20.000 FCFA comme caution à l’inscription. Celles qui ne seront pas retenues pour les présélections se verront rembourser. “Ce n’est pas pour se faire de l’argent. Nous avons constaté qu’au niveau des présélections, il y a beaucoup de choses qui laissent à désirer. Il y a des filles qui ne viennent pas pour gagner, qui viennent juste pour se faire voir, pour se promener. C’est pour raffermir le côté qualitatif, éviter le tourisme et rendre plus sérieux la participation de chacune des candidates”, affirme Thierry Coffie. Au Président Yapobi de renchérir avec un brin d’humour: “Lors des présélections, il y a des filles qui ne répondent pas aux critères mais qui viennent quand même, on retrouve parfois des filles enceintes parmi les postulantes. Il y en a d’autres aussi qui viennent avec la seule ambition d’obtenir les vêtements inhérents aux défilés et tout ce que le comité offre comme commodités aux candidates comme un chic week-end dans un hôtel de la ville”. Celles qui veulent se présenter dans une autre ville  devront s’acquitter de la somme de 30.000 FCFA. Tout ceci pour baliser les inscriptions et apporter un cachet sérieux et rehausser le niveau dès les présélections.

RDV le 6 juin pour la grande finale

La grande finale Miss Côte d’Ivoire 2020 se tiendra le 6 juin prochain à Abidjan au Sofitel Hotel Ivoire.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

huit + 3 =