A la uneNews & People

Makosso exhorte le Maire Bacongo à « déguerpir la prostitution de Koumassi »

Makosso Camille général (Copier)

Makosso Camille général (Copier)

Depuis la découverte macabre de corps sans vie de jeunes filles présentées comme des prostituées dans un appartement dans la commune de Koumassi, le sujet de la recrudescence de la prostitution dans la ville fait débat.

L’un des grands activistes sur la toile, le révérend Général Makosso, lanceur d’alerte friand de faits de société, y a consacré plus de deux heures ce 12 janvier en faisant un déballage sur les sites de prostitutions, les identités des proxénètes et un appel à témoin.

Dans son propos, il a aussi lancé un appel au maire de la commune de Koumassi. Pratiquement, tous les intervenants lors du direct sont d’avis que cette commune, où il y a d’ailleurs eu le drame, est un véritable nid où les jeunes le plus souvent mineures s’adonnent à cette pratique de manière organisée et désormais peu voilée, sans aucune crainte de représailles des autorités.

« M. le Maire Bacongo, votre commune est citée comme le plus grand réseau de prostitution. Vous avez cassé des maisons, vous avez déguerpi des gens. Déguerpissez-nous la prostitution de Koumassi ». En rappelant tous les efforts déjà consentis par le maire considéré comme l’un des meilleurs en Afrique pour toutes les infrastructures et le nouveau visage donnés à la commune, Makosso souhaite aussi que les actions soient orientées vers la sauvegarde des mœurs à travers une vaste campagne. « On veut une lutte acharnée, à 100%, tolérance zéro ! » a-t-il conclu.

LÉONIE ADOU 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

3 × quatre =

SNEDAI