News & People

CAN 2021 : L’analyse et les notes du match Côte d’Ivoire vs Guinée Équatoriale (1-0)

canciv1

canciv1

Victoire des Éléphants de Côte d’Ivoire face à la Guinée Équatoriale 1-0 pour leur premier match à la CAN 2021 grâce à un but à la 6e minute de jeu du capitaine du jour Max Gradel.

La Côte d’Ivoire (3pts +1) prend la première place de la poule E devant l’Algérie et la Sierra Leone 2e ex aequo (1pt +0 chacun) et la Guinée Équatoriale 4e (0 pt -1).
Prochain match ce dimanche 16 janvier à 16h face à la Sierra Leone.

ON A AIMÉ

  • Le 11 entrant de Beaumelle : Avec une préparation bâclée, un gardien suspendu, Aurier et Kanon indisponible (sous le coup d’une suspension), Beaumelle ne pouvait pas nous servir mieux parmi les soldats les plus aptes.
  • Les remplacements de Beaumelle : Les remplacements ont prouvé qu’offensivement la Côte d’Ivoire est bien fournie, notamment Zaha et Pépé qui peuvent bien être titulaires. Reste à tout un chacun de tirer son épingle du jeu.
  • L’émotion Max Gradel : Le capitaine du jour a perdu son père la semaine dernière en pleine préparation de la CAN. C’est tout un symbole ce but !

ON N’A PAS AIMÉ

  • Les ratés en deuxième mi-temps : Les ivoiriens ont eu des occasions de doubler la mise. Il le fallait, être clinique sur les rares balles de but, pour se mettre à l’abri de mauvaises surprises.
  • La baisse de régime en deuxième mi-temps : On a senti les conséquences de la mauvaise préparation des éléphants lors de cette deuxième mi-temps. Il faudra élever le niveau lors des prochaines rencontres pour garder la cadence sur 90 minutes.

LE ONZE DE DÉPART

LINEUP111642078038222

 

LES NOTES DU MATCH

(Note d’équipe : 6,1/10)

SANGARÉ BADRA ALI : (7,5/10)

Solide ! C’est le mot pour qualifier sa belle performance quand on se remémore tous les doutes à son égard suscités depuis la confirmation de la suspension du portier titulaire Sylvain Gbohouo. Sangaré Badra Ali est bien lancé !

ERIC BAILLY : (7/10)

Énorme Eric Bailly ce soir face aux équato-guinéens. Si il nous a habitué lors de ses derniers matchs à des bévues, Eric Bailly a été grand durant tout le match. Prompt dans les interceptions, solide dans les marquages, réactif dans les couvertures. On adore !

DELI SIMON : (5,5/10)

Le Materazzi ivoirien nous a servi un match sérieux et appliqué même s’il est paru approximatif sur certaines interventions défensives. Il a même failli occasionné un penalty pour les équato-guinéens. Espérons qu’il gagne en confiance et soit intraitable face à d’autres adversaires plus coriaces.

MAÏGA DIGBO : (5/10)

Il a évolué à un poste par défaut, lui qui est un milieu défensif. Patrice Beaumelle l’a utilisé en latéral droit pour pallier à l’absence de Serge Aurier suspendu. Si dans l’ensemble il nous a offert un match correct, on l’a vu intercepter moins de centres, son adversaire équato-guinéen Ndong était une menace durant tout le match.

GHISLAIN KONAN : (7/10)

Comme Sangaré Badra Ali, Ghislain Konan a fait un gros match face à la Guinée Équatoriale. Il n’a pas été emmerdé par les adversaires sur son côté et offensivement, il nous a gratifié de déboulés et de centres. La parfaite réincarnation d’Arthur Boka.

FRANCK KESSIÉ : (5/10)

Moins influent dans le jeu que d’habitude, Franck Kessié a pris un coup de mou avec le doigt dans l’oeil reçu par son adversaire en première mi-temps. Cette gêne l’a empêché de bien dérouler durant la partie.

JEAN MICHAEL SERI : (7/10)

Dans le trident au milieu de terrain avec IB Sangaré et Kessié, Beaumelle a posté Jean Michael Seri beaucoup plus défensif. Longtemps il a été testé en 10 sans succès. Il n’est certes pas très tranchant dans la récupération mais il est très efficace dans les relances et les sorties de balle.

IBRAHIM SANGARÉ : (7/10)

Le Box to Box ivoirien a été précieux dans l’abattage au milieu de terrain. Tantôt en solution sur les phases offensives tantôt au repli et à la récupération. IB a toutefois encore quelques petites lacunes à régler particulièrement sur sa finition et ses passes décisives.

MAX GRADEL : (7,5/10)

On ne pouvait pas demander mieux. Le capitaine a porté son équipe en montrant la voie grâce à son but culotté dès la 6e minute de jeu. Placé sur l’aile droite, il a aussi contribué défensivement. Max Gradel n’a plus ses 20 ans. Il a été sorti en 2e période.

MAXWELL CORNET : (5,5/10)

Titularisé sur l’aile gauche, Maxwell Cornet a apporté de la vitesse sur son côté. Il forme avec son latéral Ghislain Konan un bon duo. Il lui a manqué plus d’agressivité et de percussions dans les phases offensives.

SEBASTIEN HALLER : (5/10)

Notre pivot ivoirien a manqué de ballons. C’est le moins qu’on puisse dire. Mais ce n’est pas une première avec les éléphants. Il a su s’en sortir à plus d’une reprise et c’est ce qu’on espère lors des prochaines rencontres. Sa présence a tout de même bousculé la charnière centrale équato-guinéenne restée sur le qui-vive.

Les remplacements

WILFRIED ZAHA : (6,5/10)

Entré sur l’aile gauche au poste de Maxwell Cornet, Wilfried Zaha a apporté de la fraîcheur. Alerte et vif dans ses contrôles, il a même failli inscrire un but.

NICOLAS PÉPÉ : (5/10)

Capable de prouesses, Nicolas Pépé n’a pas été précis dans la finition à au moins deux reprises. On le sent pourtant en jambes. Espérons qu’il montera en puissance.

SEREY DIÉ : (6/10)

Il nous a prouvé qu’il a encore de beaux restes. Serey Dié est rentré pour apporter de la sérénité et un peu plus de souffle au coeur du jeu. Il l’a fait et bien fait.

CHRISTIAN KOUAMÉ : (5/10)

Esseulé au début comme l’a été Haller tout le match, Christian Kouamé a été obligé de dézoner pour toucher des ballons. Cela reste moyen pour un attaquant de pointe jugé sur ses buts et ses occasions créées.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

quatre × 2 =

SNEDAI