A la uneEvenements

Eclat de Gloire 2023 : Casimir Kouassi annonce une 7e édition encore plus éclatante avec une ouverture sur l’international

IMG-20230322-WA0031

IMG-20230322-WA0031

La 7e édition du Festival Eclat de Gloire a été officiellement lancée ce mardi 21 Mars. Casimir Kouassi, Commissaire Général du Festival entouré de sa dynamique équipe, a animé une rencontre avec la presse et des partenaires au Palais de la Culture pour présenter cette édition 2023.

Éclat de Gloire, on le rappelle, a pour mission de prôner le respect des valeurs sacrées de la Foi chrétienne rattachées à la louange et à la musique chrétienne. C’est cette vision matérialisée en 2017 par la première édition qui a, année après année, fait du chemin jusqu’à cette 7e édition qui se déroulera en plusieurs phases.

Le Festival Eclat de Gloire s’articule en cinq activités majeures. La première, Eclat de Gloire Enfants, se tiendra du 22 Avril au 10 Juin. Il s’agira d’encadrer des enfants de 3 à 17 ans à travers des formations et la détection de talents dans le domaine de la musique chrétienne. Seconde activité, le Panel Eclat de Gloire qui sera un moment de partages d’expériences sur des thématiques en rapport avec les valeurs sacrées de la louange et la musique chrétienne. Ce panel se tiendra le 14 Juin. Suivra ensuite la prestigieuse cérémonie des Awards Eclat de Gloire avec la remise des distinctions aux différents lauréats. Les deux autres activités se dérouleront les 9 et 10 Décembre. Casimir Kouassi et son comité prévoient une action humanitaire dénommée Eclat de Choeur le 9 décembre et un concert d’évangélisation le 10 Décembre.

La grande innovation sur cette 7e édition est que la sélection des lauréats n’a pas été circonscrite à la Côte d’Ivoire. Elle a été ouverte à plusieurs autres pays de différents continents. Parmi les lauréats, on peut citer Maggie Blanchard du Canada, Joseph Moussio de la France, Séraphine Bancé du Burkina Faso, Ramaji du Tchad, Philippe Barboza du Bénin. Cette ouverture est toute naturelle, explique Casimir, elle s’inscrit dans la croissance de l’action Eclat de Gloire. Le Commissaire Général a laissé entendre qu’il est fort probable de voir la prochaine édition Eclat de Gloire se tenir dans un pays autre que la Côte d’Ivoire. S’agissant des lauréats vivant en Côte d’Ivoire, on retrouve des noms comme Félicité Boga, Angèle Wadja, Derek Jones, le Groupe Musical Adoration Matinale ou encore la Famille N’Da qui a marqué la communauté chrétienne ces derniers mois. M. N’Da Kassi Daniel, pasteur et musicien et son épouse la chantre Ruth La Moabite sont les parents de Morijah, une artiste qui fait de la musique chrétienne sa vocation et qui a contribué à l’édification de la jeunesse chrétienne à travers sa musique et ses témoignages.

M. N’Da présent à cette rencontre avec la presse a souligné lors de son intervention le bien-fondé d’Eclat de Gloire car énonce-t-il, “il y a urgence, il faut soutenir cette activité qui promeut la restauration des valeurs sacrées de la louange et la musique chrétienne”.

Rendez-vous est pris dès le 22 Avril prochain pour la première phase avec Eclat de Gloire Enfants.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

dix-sept − 12 =