A la uneNews & People

Chantre ou artiste chanteur chrétien ? Ce que Casimir Kouassi dit à propos de KS Bloom

Picsart_22-04-07_11-30-12-732

Picsart_22-04-07_11-30-12-732

Il est aujourd’hui la coqueluche de la musique ivoirienne. KS Bloom fait les choux gras, pour son actualité, un double concert ce week-end, mais aussi et surtout depuis son éclosion, un style, un look de bad boy mais qui paradoxalement chante à la gloire du Seigneur.

Casimir Kouassi, acteur engagé de la musique chrétienne en Côte d’Ivoire a tenu une réflexion pertinente à son sujet ce jour via son compte Facebook. Journaliste de formation, promoteur de la vision Éclat de Gloire pour la valorisation et la restauration du caractère sacré de la louange et de la musique chrétienne, félicite KS Bloom pour son intégrité et son professionnalisme.

“KS Bloom est honnête et sincère. Et j’apprécie. De fait, KS Bloom sur une télé ivoirienne à réaffirmé ceci :”Je ne suis pas chantre”

Il est juste instruit et bien informé sur la nature et la fonction de la vocation de Chantre qui diffère en beaucoup de points d’avec celle de l’artiste chanteur d’inspiration chrétienne.
Il est bien conscient de son appel à travers l’art musical qu’il exerce. Ce n’est pas un appel à la vocation de Chantre.

KS Bloom est, pour moi, aujourd’hui, le symbole de la différence entre la Vocation de Chantre et celle de l’artiste chanteur chrétien.

Tu peux être investi d’une mission divine dont la musique devient le moyen ou le canal de son exercice. Mais, cela ne fait pas de toi de facto Chantre de l’Éternel.

En effet, il ne suffit pas de chanter des textes d’inspiration chrétienne pour s’octroyer le titre de Chantre.

Comme KS Bloom, nous avons d’excellents artistes chanteurs chrétiens mais, pour de vaines motivations et souvent par ignorance, beaucoup ont étouffé leur carrière en portant le titre de chantre ou se faisant passer pour des Chantres, sans toutefois, opérer dans la nature ni dans la fonction de Chantre de l’Éternel. Et pourtant, il suffisait d’un peu plus de sincérité et d’honnêteté envers soi, envers Dieu et envers les autres pour bien profiter de leur talent dans le respect des valeurs sacrées de la Foi chrétienne.

Vous ne pouvez pas exercer en tant qu’artiste chanteur chrétien pour l’évangélisation ou l’édification et vous faire appeler abusivement chantre de l’Éternel. Vous ne pouvez pas utiliser une armure sacerdotale pour en faire un instrument commercial et espérer évoluer sous la bénédiction de L’Éternel.

Que Chacun connaisse sa place et fasse selon le talent ou l’appel qu’il a reçu. L’Esprit de Dieu est un esprit d’ordre.

L’église a besoin de tous les dons et talents dans leur diversité et surtout dans la discipline, la connaissance et le respect des principes sacrés de la foi chrétienne en vue de la manifestation tout azimut du règne de Jésus-Christ.

Que Dieu bénisse la mission et la carrière musicale de KS Bloom. Que l’esprit d’intelligence et de sagesse, l’esprit de force et de conseil, l’esprit de connaissance et de la crainte de Dieu soit son partage, pour sa croissance personnelle et pour la croissance qualitative de la mission dont il est investie, loin des fioritures mondaines, qui peuvent distraire le peuple de Dieu au profit d’un plaisir masqué du monde (ténèbres).”

L’artiste est en concert ces 8 et 10 Avril au Sofitel et à l’Ivoire Golf Club. Sur scène, il sera accompagné de collègues artistes chanteurs chrétiens ainsi que des chantres.

LÉONIE ADOU

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

19 − un =

SNEDAI