News & People

Décès du fondateur de la compagnie UTB, Kouamé Konan N’Sikan

kouame konan n

kouame konan n

Kouamé Konan N’Sikan est décédé ! Le fondateur de la célèbre compagnie ivoirienne de transport UTB a tiré sa révérence cette nuit à 1h du matin à Abidjan.

À en croire les sources proches de sa famille, c’est à la polyclinique Steve Anne-Marie (PISAM) d’Abidjan Cocody qu’il a poussé son dernier soupir. Affaibli par la maladie et l’âge, il ne se faisait plus voir en public depuis de longs mois.

De tenancier de tablier à grand transporteur

« Je devais avoir 10 à 12 ans quand mon frère du nom de KOUAME N’Zué est parti me chercher pour m’installer avec lui au quartier Kôkô à Bouaké. Il m’a installé un tablier et je vendais de la cigarette, des bonbons et autres. Mon frère a vu que je prenais tellement au sérieux mon travail qu’il a ouvert une boutique pour que je la gère. Malheureusement, il est décédé très tôt et je me suis retrouvé seul. C’est ainsi que je me suis mis dans l’achat de café-cacao grâce a un blanc qui m’a prêté de l’argent, 300 000 CFA au début. J’allais en brousse et je venais lui vendre les produits et je repartais. Mon petit frère Gna Gba m’a approché et m’a conseillé avec insistance de me lancer dans le transport. C’était dans les années cinquante. Nous avons mené les deux activités, commerce et transport et c’est avec l’avènement de la création de UTB (Union des Transporteurs de Bouaké) que toute la Côte d’Ivoire a entendu parler de moi. »

Cet homme, originaire de Diabo, petite ville dans le département de Botro dans la région de Bouaké, n’a jamais connu les bancs de l’école. Et pourtant, il fait partie des plus grosses fortunes de notre pays. Sa compagnie de transport en cars est la favorite des usagers en Côte d’Ivoire. Elle joint toutes les grandes villes et agglomérations du pays.

Rolyvan

Partager

1 comment

  1. Kouadio 13 janvier, 2019 at 01:06 Répondre

    Quand la forêt pousse, pas un bruit mais lorsqu’un arbre tombe, on l’entend. Et aujourd’hui, j’ai entendu le bruit emis par cet arbre qui a tant servi notre belle nation la Côte-d’Ivoire qui continu de la servie malgré son absence éternel. Cette nouvelle m’a attristée mais sachant que le Tout Puissant sait ce qu’il fait alors j’ai résumé de ma manière que la mission pour laquelle il est envoyé sur terre est accomplie et Dieu dans son allégresse l’a invité à sa table royale pour souper.
    A la famille endeuillée, je vous prie d’essuyer vos larmes et je vous présente mes sincères condoléances.
    Que l’âme de l’un de nos braves hommes qui n’ont point arraché le poils d’un lion mort mais celui d’un lion vivant se repose en toute tranquillité ( PAIX). Dieu est au contrôle. Ghislain n’dri Kouadio ( Lucky boy).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

4 × 4 =