Life style

Chez nous pays: Les masques traditionnels ivoiriens

masque

masque

Les masques… Nous ne parlons pas de soins de visage, du moins pour aujourd’hui,… Les rites, les us et coutumes sont au coeur de notre sujet du jour. Nous faisons allusion aux bois finement sculptés portés par des êtres déifiés dans nos villages. Zoom sur leur rôle dans nos sociétés coutumières.

Autant que les statuettes dans certaines contrées, les masques ont une grande valeur en tant qu’institution religieuse et sociale. Tandis que certains servent uniquement de divertissement lors des occasions de réjouissance (masques danseurs, masques comiques), d’autres sont des garants de la tradition porte-paroles entre les hommes et Dieu, certains sont carrément des Dieux ou par euphémisme, la personnification de Dieu, l’être suprême. Ces masques ont le pouvoir, le pouvoir de faire, réaliser des prouesses et actes surhumains, débusquer ce qui n’est pas palpable à l’oeil humain, lancer des sorts,…

Si dans le premier lot, on retrouve des masques plutôt beaux à l’instar du “talentueux” danseur Zaouli, ceux qu’on retrouve dans la seconde catégorie sont moins gracieux et galants. En général, ces masques ont des têtes d’épouvante et il est formellement interdit en général aux femmes et enfants de sortir lorsqu’ils sont là.

Dans nos prochains articles nous nous attarderons sur quelques masques l’un après l’autre illustrations images et vidéo à l’appui.

Masque Zaouli (Chez les Gouros)

masque gouro

 

Masque Gla (Chez les Wôbê)

masque wobe

 

 

Masque échassier Gué Gblin (Chez les Yacoubas)

Masque échassier

Masque Goli (Chez les baoulés et les gouros)

masque goli

Masque Wambêlê (Chez les Sénoufos)

Masque Wambêlê

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

18 − 15 =