A la uneNews & People

Célébrités Facebook : Fortunes diverses pour Dougoutigui, Tonton Kouakou et Le Père Daloa

Tonton kouakou

 

Tonton kouakou

Dougoutigui, Tonton Kouakou et Le Père Daloa. Ils ont tous les trois été invités sur le plateau télé de Peopl’Emik de La 3 pour parler des retombées de leur célébrité sur les réseaux sociaux. Chacun d’entre eux s’en est tiré avec des fortunes diverses.

Il ont été révélés grâce à des vidéos diffusées sur internet. Leur bonne humeur, leur joie de vivre, leur apparence physique et leur manière de s’exprimer n’ont pas laissé insensibles des millions d’abonnés Facebook. Depuis, des marques, des entreprises, des artistes, des autorités administratives et des leaders d’opinions ont emprunté leurs propos, leurs slogans, leurs modes et même leurs images le plus souvent à des fins publicitaires.

Tour d’horizon sur ce qu’ils ont reçu au delà des likes sur les réseaux sociaux.

DOUGOUTIGUI

dougoutigui

Outre les sollicitations des artistes et des dons de particuliers, la plus grande “récolte” du fermier de profession a été d’avoir obtenu du Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes Touré Mamadou une parcelle d’un hectare à son nom à Azaguié avec trois bâtiments de 3000 poulets avec un tricycle. “Je le remercie amplement. Grâce à lui aujourd’hui, Dougoutigui après le buzz, a un travail et gère ses propres affaires”

 

LE PÈRE DALOA

père daloa

Concernant le père Daloa, à part les sollicitations en masse d’artistes et autres professionnels de la restauration, il a reçu un terrain à N’Douci de la part du député Charles Gnahoré.

TONTON KOUAKOU

Tonton kouakou

Quant à Tonton Kouakou, il s’en est tiré avec le moins de bénéfice. “Quand j’étais au village (dans l’anonymat) c’était mieux que lorsque je suis venu à Abidjan (dans la célébrité). Je suis toujours dans la souffrance. Mon nom est dans la bouche de tout le monde. On a fait des événements partout, soirées, clips, mais je n’ai pas vu 5 francs. C’est à cause de ça je suis seul à présent, plus besoin de manager. (…) Je suis découragé”. Tonton Kouakou note que c’est seulement Molare qui l’a invité une fois à son bureau et qui lui a remis la somme de 200.000 FCFA… Et puis c’est tout !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

trois × un =

SNEDAI