A la uneNews & People

Ce qu’il faut retenir du passage de Victor Yapobi et la Miss Marilyne Kouadio sur Life TV

Victor Yapobi life TV

Victor Yapobi life TV

Le Président du COMICI Victor Yapobi et la Miss Côte d’Ivoire 2020 Marilyne Kouadio étaient les invités du Life Talk de ce mardi 13 Octobre. Voici des morceaux choisis de leur passage TV.

Bilasco Le Transitaire, le fameux ex petit ami de la Miss

Marilyne Kouadio avoue ne plus être en contact avec lui depuis leur rupture dans la période de Février et Mars 2020. “Avant que je ne me présente au concours Miss Côte d’Ivoire, nous n’étions plus ensemble”.

Miss Côte d’Ivoire et petit copain

“Dans les critères Miss Côte d’Ivoire, on n’a pas dit qu’il ne faut pas avoir de petit copain. Une fille de 18 ans de nos jours qui n’a pas de copain, hum… C’est dans l’air du temps”, Victor Yapobi.

Le meilleur règne de Miss Côte d’Ivoire

“Je suis comme un père de famille. Je ne peux pas dire qu’il y en a une particulièrement, si je le fais, je vais frustrer 24 autres, donc je préfère me taire. Mais je sais qui est bien et qui ne l’est pas. C’est comme les enfants, il y en a qui sont bien, il y en a qui déconnent mais on les aime tous. J’aime les voir réussir leur vie sociale, bien mariées, bon salaire, bon travail, bonne vie familiale, c’est cela un exemple”, Victor Yapobi.

La référence de Marilyne parmi les Miss Côte d’Ivoire

Aïssata Dia, Miss Côte d’Ivoire 2013 est le modèle référence de Reine de beauté ivoirienne pour l’actuel Miss Côte d’Ivoire Marilyne Kouadio.

Les objectifs de Marilyne durant son mandat

Outre le fait de représenter la Côte d’Ivoire en tant que Miss, Marilyne s’est assignée des missions planifiées sous 3 axes qui sont de lutter pour les enfants défavorisés, la délinquance juvénile et les grossesses précoces en milieu scolaire.

À propos des parents qui refusent que leurs filles participent

Évoquant le cas de cette année qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux lors des présélections, Victor Yapobi est clair : “C’est faux ! Celle dont on parle, n’a jamais été candidate. Elle n’a même pas participer à l’un de nos castings. (…) Il y a des parents qui viennent inscrire leur Miss. Il y a des papas même qui viennent nous trouver dans nos bureaux. C’est extraordinaire ! On a capitalisé sur la confiance”.

Je suis un combinard

“Je ne veux pas, je ne peux même pas, même si ma fille vient se présenter, je ne peux pas faire de combine. Je vais vous dire, j’apprends le résultat de la Miss dans les backstages, comme tout le monde, un peu plus avant qu’on ne le donne en direct. Je ne suis pas membre du jury, je ne me suis jamais ingérer dans à une réunion dans une salle de jury. Je suis tranquille. Il y a le vote du public, tellement de paramètres,… Si les sponsors sont toujours là, c’est parce qu’ils savent qu’il n’y a rien”, Victor Yapobi.

Le niveau de cette édition

“Cette année, je vous le dis en toute vérité, c’est l’une des plus minables. Mais les gens ne le savent pas. Cette édition n’a pas été fameuse”, Victor Yapobi. C’est la lecture que fait le Président du COMICI qui, il convient de le rappeler, a été confronté cette année à la crise sanitaire de la Covid-19. Les présélections ont été chamboulé. Les comités de la diaspora n’ont pu avoir de représentantes à la finale.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

18 − neuf =

SNEDAI