A la uneNews & People

Ce que Sion Kanon révèle à propos de l’actorat et le cinéma en Côte d’Ivoire

Sion Kanon

Sion Kanon

Homme de médias et producteur audiovisuel, Sion Kanon qui se présente comme un “agitateur de talents” s’est récemment exprimé sur l’actorat et le cinéma en Côte d’Ivoire, plus particulièrement sur les cachets de nos acteurs.

Il se trouve qu’ils sont bien nombreux les acteurs africains qui se plaignent des rémunérations malgré le succès des productions dans lesquelles ils jouent. L’actrice maroco-sénégalaise Halima Gadji propulsée par la série africaine Maîtresse d’un homme marié a remis le sujet au goût du jour cette semaine.

À lire aussi ►Maîtresse d’un homme marié : Halima Gadji refuse de continuer l’aventure à cause du cachet

Voici ce que Sion Kanon révèle avec pertinence à propos de l’univers de l’actorat en Côte d’Ivoire.

“QUAND TU RENCONTRES UN ACTEUR, LES PROBLÈMES QU’IL T’EXPLIQUE NE SONT PAS D’ORDRE PROFESSIONNEL MAIS SIMPLE IGNORANCE.

Le salaire d’un acteur dépend du budget de tournage. Le budget de tournage est estimé selon le niveau de rentabilité du film.

L’apport de chaque individu dans un film est rémunéré selon le profit qu’on fait sur lui. En un mot tu es payé selon ce que tu rapportes à la production. Que tu sois acteur principal ou figurant, ton salaire est calculé selon ta valeur en terme d’image et non en terme de jeu. Que tu saches mieux jouer que Gohou ou Emma Lohoues, sache qu’au moment de boucler le budget du film, tu n’auras pas plus d’argent qu’eux.

Quand vous n’êtes pas rentable en terme d’image, sachez que votre salaire tient sur la base conventionnelle de rémunération par scène d’un acteur sur le territoire ivoirien. Si c’est 7000 FCfa par scène, c’est ce qu’on vous proposera ou à peu prêt.

Certains métiers du cinéma Ivoirien sont rentables actuellement que le rôle d’acteur dans une production.

Ma foi, peut-être qu’on ne vous a pas dit à vos débuts qu’il fallait se sécuriser avec un petit boulot lucratif à côté avant d’espérer manger entièrement de ce métier. Si non, il n’est pas trop tard, cherchez un petit boulot qui vous paye le loyer à côté et venez tourner pour vous faire une image avant que le métier d’acteur ne vous nourrisse.

Actuellement, c’est le temps des hommes de métiers tels que la réalisation, la production et la technique. Quant aux acteurs, allez renchérir la valeur de votre image sur les réseaux et revenez renégocier vos services.

POUR FINIR, DANS LA VIE SI CE QUE TU VENDS S’ACHÈTE DIFFICILEMENT C’EST QUE TU MANGERAS DIFFICILEMENT…

Allons-nous former, demain on coûtera cher !”

 

Rejoignez notre communauté Facebook pour en débattre.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

5 × 2 =

SNEDAI