A la uneNews & People

Ce que Patrice Beaumelle révèle à propos de la suspension de Sylvain Gbohouo

124874930_2634436976847104_6733892271024782790_n

124874930_2634436976847104_6733892271024782790_n

Sylvain Gbohouo ne participera vraisemblablement pas à la CAN au Cameroun. Il a été suspendu par la FIFA de toute compétition après un test anti-dopage positif. Le sélectionneur des éléphants Patrice Beaumelle qui comptait sur lui pour la CAN a fait des éclaircis sur la situation au micro du service de com de la FIF.

C’est suite au test antidopage réalisé au terme de la rencontre Côte d’Ivoire – Cameroun à Douala en novembre dernier, que des molécules de trimétazidine, une substance stimulante classée dans les produits dopants depuis 2014, ont été détectées dans l’urine de Sylvain Gbohouo.

Le 30 Décembre, le club de Sylvain Gbohouo Wolkite FC où il a signé cet été a publié le communiqué annonçant sa suspension temporaire de toute compétition.

“J’ai été informé que le lundi 27 Décembre”

Beaumelle assure que la Côte d’Ivoire a fait appel et attend pour l’heure la décision finale de la FIFA. Concernant le couac à la visite médicale, Beaumelle confie qu’il avait demandé à Sylvain en Mars 2020 d’effectuer des examens oculaires. “Il est allé le faire à Abidjan. Le médecin qui lui a fait l’auscultation lui a prescrit des médicaments qu’il a pris durant le mois de Mars”. C’est en Novembre à la fin du match contre le Cameroun à Douala que Sylvain a été désigné pour le contrôle anti-dopage.

C’est ce 27 Décembre donc que l’information a été donnée à la sélection par la commission de la FIFA. “Nous leur avons fourni l’ordonnance. Les médecins de la Fédération ont contacté le médecin en question qui a fourni la preuve de l’ordonnance. Le joueur n’a plus pris de médicament depuis le mois de Mars. Ce que nous souhaitons, c’est de faire appel afin qu’il y ait un test effectué dans les plus brefs délais pour prouver qu’il n’a plus rien. Et si tel est le cas, il pourra participer j’ose espérer si la FIFA retire la suspension”.

“De ce fait, j’ai fait appel à un cinquième gardien jusqu’à ce qu’on ait réellement la décision finale de la FIFA de suspendre ou de retirer la suspension de notre gardien”, révèle Patrice Beaumelle. Sangaré Badra Ali, Cissé Abdoul Karim et Tapé Ira Eliezer ont été rejoints par N’Drin Edan, gardien de but de l’AFAD évoluant dans le championnat national. Le sélectionneur des éléphants confie que Sylvain Gbohouo présent actuellement au stage à Jeddah avec l’équipe des éléphants est “très touché et affecté par cette décision”.

 

La CAN au Cameroun démarre dans seulement quelques jours. Et c’est déjà un coup au moral qui pourrait perturber les performances de Sylvain Gbohouo même si la suspension est retirée dans ce laps de temps. Beaumelle se prépare aux différentes éventualités. On attend de voir le fin mot de cette affaire dans les prochaines heures.

ROLYVAN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

10 + 10 =

SNEDAI