Dans le MagSociété

2ème édition du ‘’mois du Livre’’ de Jacqueville : Le conte africain à l’honneur !

1

1

Plus d’une dizaine de jours après le lancement de la seconde édition du ‘’mois du Livre’’ à Jacqueville, la dynamique équipe de l’Ong N’Klo Bakan y a remis le couvert avec, cette fois-ci, une journée dédiée au conte africain. Naturellement, pour bien faire les choses, Geneviève Dagri épouse Ackah, présidente de l’Ong N’Klo Bakan s’est affilié à la Fondation Amadou Hampâté Bâ pour donner de la quintessence à cette belle initiative.

Et, c’est la place Dirabou de Jacqueville qui a été le témoin privilégié de cette journée qui a été dédiée au conte africain, ce mercredi 28 avril. Sous un soleil de plomb et dans une ambiance festive, plusieurs dizaines d’écoliers ont assisté au récital de la conteuse Rebecca qui leur distillait des contes tirés des recueils de poèmes d’Amadou Hampâté Bâ.

Après les allocutions des responsables de l’éducation du département de Jacqueville, et en présence des têtes couronnées de ladite localité, Rokiatou Bâ, directrice de la Fondation qui porte le nom de son illustre père s’est dite heureuse de prendre part à cette rencontre.

2

« L’ONG N’Klo Bakan et notre fondation poursuivent un seul et unique objectif. Qui est celui de transmettre l’héritage que des devanciers ont légué à leur postérité afin que la chaîne de transmission ne s’interrompe pas », dira-t-elle. Elle a en outre poursuivi pour indiquer que : « Amadou Hampâté Bâ de regretté mémoire est né à Bandiagara au Mali en 1900, et nous a quittés le 15 mai 1991, ici même en Côte d’Ivoire. Nous sommes très honorés que ce 30 -ème anniversaire qui commémore son départ commence avec les enfants dans cette ville de Jacqueville où il a eu des relations séculaires avec feu le président Philippe Grégoire Yacé ».

20210428_114554

Au nom de son ONG, Geneviève Dagri s’est dite « heureuse d’avoir instauré cette journée de conte en collaboration avec la Fondation Amadou Hampâté Bâ. Il était important pour nous de montrer à cette jeunesse-là qu’il y a eu des grands hommes grâce à qui, nous avons eu cette base de lecture. Nous sommes très heureux de cette collaboration qui nous permettra de pouvoir canaliser les enfants ».

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

vingt − 5 =

SNEDAI