Evenements

JEAN ULRICH MAMPHAYSSOU: PREMIÈRE CIMAISE

De gauche à droite, Thierry Dia, Directeur de la galerie Houkami Guyzagn, Henri N'Koumo, critique littéraire représentant le ministre de la culture, Mathilde Moreau, Directrice de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts et marraine de l'exposition, le photographe Jean Ulriche Mamphayssou, Christian Koko, DRH d'Orange-Ci représentant la Fondation Orange, Auguste Mimi Erol, critique d'art et commissaire général de l'exposition.
De gauche à droite, Thierry Dia, Directeur de la galerie Houkami Guyzagn, Henri N'Koumo, critique littéraire représentant le ministre de la culture, Mathilde Moreau, Directrice de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts et marraine de l'exposition, le photographe Jean Ulriche Mamphayssou, Christian Koko, DRH d'Orange-Ci représentant la Fondation Orange, Auguste Mimi Erol, critique d'art et commissaire général de l'exposition.

De gauche à droite, Thierry Dia, Directeur de la galerie Houkami Guyzagn, Henri N’Koumo, critique littéraire représentant le ministre de la culture, Mathilde Moreau, Directrice de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts et marraine de l’exposition, le photographe Jean Ulriche Mamphayssou, Christian Koko, DRH d’Orange-Ci représentant la Fondation Orange, Auguste Mimi Erol, critique d’art et commissaire général de l’exposition.

Découvert lors des GUYZAGN 2016, dotés du Grand prix Guy Nairay, Jean Ulrich Mamphayssou , photographe et graphiste-designer dans la communication publicitaire a porté pour la première fois sur les cimaises une collection de ses oeuvres photographiques intitulée « Les enfants, dans leurs yeux, le monde » à la galerie Houkami Guyzagn . 

Le vernissage de Jean Ulrich Mamphayssou, hier jeudi 10 août, à la galerie Houkami Guyzagn a réuni du beau monde. Ce fut l’occasion pour M. Thierry Dia, Directeur de ladite galerie de baptiser officiellement la salle où a lieu l’exposition, du nom de la marraine de l’événement qui n’est autre que la première femme ivoirienne Directrice de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts d’Abidjan, Mme Mathilde Moreau. En présence de cette grande dame et du DRH d’Orange-Ci Christian Koko représentant également la Fondation Orange, partenaire  de la manifestation, le photographe Jean Ulrich Mamphayssou, Prix Bene Hoane de la photographie des Guyzagn 2016, doté du Grand Prix Guy Nairaya a invité les visiteurs à voir le monde dans les yeux des enfants sous le commissariat général de M. Auguste Errol Mimi, critique d’art.

Directeur artistique dans une entreprise de communication à Abidjan, N’guessan Jean Ulrich Mamphayssou né en 1987, expose dans le cadre du projet Première Cimaise, une série de 25 photographies sur le thème: Les Enfants, « Dans leurs yeux, le Monde ».  Contrairement à sa technique photographique de prédilection obtenue par la Photo manipulation. Ulrich Mamphayssou, Diplômé d’Étude Supérieur Artistique option Art Plastique, présentera pour cette toute première exposition personnelle de sa carrière, une série de photographies classiques au centre de laquelle trône l’Enfant. Des prises de vues obtenues après plusieurs années de pérégrinations dans une quête effrénée d’agents plastiques dans le village lacustre de Tiagba. Avec son plan d’eau truffé de nénuphars, ses habitations précaires. Un prétexte pour l’artiste d’ouvrir une lucarne où dialogue la photographie d’art. Ici illustré par le traitement de ses agents plastiques et graphiques, sources de lumière, pagaies, pirogues, filets de pêche, postures et attitudes de ses sujets d’une part. Et le rôle psychologique de l’imitation des adultes par les enfants dans leur développement d’autre part.                                                                                                               Des moments de mise en scène sans dénonciation, ni jugements à priori. Très souvent autour d’une mère protectrice, qui leur assure la préservation et la transmission intergénérationnelle des modèles acquis de comportements. Tout en veillant à répondre à leurs besoins sociaux, émotionnels, cognitifs et physiques. Et par la même, de créer une fondation solide et large qui les prépare à l’apprentissage tout au long de la vie. Dans les yeux des sujets de Mamphayssou se reflète la vie. Sans faux fuyant, tel que nous adultes ne pouvons plus la percevoir. Sincère, vraie sans masque ni voile.

L’Exposition Photographique de Mamphayssou intitulée «Les enfants, dans leurs yeux, le monde» reste ouverte jusqu’au 26 Août 2017 à la Galerie Houkami Guyzagn sise à la Riviera 2 Bonoumin entre le Collège André Malraux et de Voodoo Group.

 Yannick Effoumy

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *