A la uneNews & People

STORY / Ces 10 choses à savoir absolument sur Maxwell Cornet

Ivory Coast's national football team player Maxwel Cornet stands at the 'Stade de la Paix' in Bouake on June 10, 2017 during the 2019 African Cup of Nations qualifier football match between Ivory Coast and Guinea.  / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO        (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)
Ivory Coast's national football team player Maxwel Cornet stands at the 'Stade de la Paix' in Bouake on June 10, 2017 during the 2019 African Cup of Nations qualifier football match between Ivory Coast and Guinea.  / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO        (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)

Ivory Coast’s national football team player Maxwel Cornet stands at the ‘Stade de la Paix’ in Bouake on June 10, 2017 during the 2019 African Cup of Nations qualifier football match between Ivory Coast and Guinea. / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)

Ce 27 septembre, le footballeur ivoirien Maxwell Cornet fête ses 25 ans. Pour marquer cet anniversaire, nous vous avons concocté un Top 10 de choses que vous devez absolument savoir sur lui.

1 – Naissance et origines

Maxwell Gnaly Albert Cornet est né le 27 septembre 1996 à Bregbo (Bingerville) dans la banlieue d’Abidjan. À l’âge de 3 ans, il rejoint son oncle Jean Claude Cornet en France qui devient son père par procuration. Ils vivent à Metz… Là où tout a commencé.

2 – Le foot dans la cour de récréation

L’histoire de Maxwell démarre grâce à ses prouesses en cour de récréation. Le môme de 7 ans avait un talent qui tapait à l’oeil. L’oeil avisé de l’un des parents d’élève a détecté Maxwell. Ce dernier était dirigeant de club. Maxwell se voit inviter pour passer des tests et intégrer le centre de formation du FC Metz. Ce qu’il réussit haut les mains.

3 – Champion en D2 avec Metz

Maxwell Cornet passe ses classes à Metz. Il devient pro à l’âge de 16 ans. Il est formé comme attaquant et ailier. Maxwell remporte le championnat de D2 avec Metz lors de la saison 2012-2013.

4 – Lyon – Manchester City

Maxwel Cornet

Au terme de son contrat avec Metz en 2015, Maxwell Cornet choisit continue son ascension en signant à Lyon où il est utilisé comme couteau suisse lors des premières années. Jeune, il a encore la marge pour évoluer dans l’environnement Lyonnais qui est l’un des meilleurs creusets du football français. Lors de la saison 2018-2019, Maxwell se montre insolent de talent en Ligue des Champions face à Manchester City de Pep Guardiola. En phase de groupe, il inscrit le but de la victoire pour Lyon (2-1) à l’extérieur au match aller, puis un doublé dans son antre lyonnais (2-2). En quarts de finale, il inscrit encore un autre but lors de la victoire (3-1) face à Manchester City.

5 – Repositionné latéral gauche

Formé au poste d’attaquant, utilisé par moment en tant qu’ailier vu ses qualités de vitesse et de dribbles, Maxwell va connaître un changement sous l’ère Rudi Garcia. L’entraîneur l’a repositionné en tant que latéral gauche. “Je pensais que ce serait seulement pour un match, pour dépanner. Nous avions pas mal de blessés cet hiver. Et au fil des matches, j’ai vu que l’entraîneur m’a laissé à ce poste et j’ai commencé à prendre des marques”.

6 – La Premier League Burnley

242885110_913914292883105_8976267176055501028_n

Cette saison, Maxwell découvre un autre championnat, l’Angleterre. Il débarque à Burnley en Premier League. Son transfert est estimé à 15 millions d’euros.

7 – Avec les équipes jeunes de France

Maxwell Cornet possède la double nationalité. Plus jeune, il a été convoqué à plusieurs reprises dans les sélections cadettes et juniors de l’équipe de France. Il était de la même promotion que Jean Philippe Gbamin et Sebastien Haller qui ont aussi rejoint les éléphants.

France's under 21 national football team poses on August 30, 2016 in Clairefontaine-en-Yvelines, near Paris. (back row, from L): France's goalkeeper Thomas Didillon, defender Benjamin Pavard, defender Clement Lenglet, forward Sebastien Haller, goalkeeper Mike Maignan, midfielder Adrien Rabiot, defender Presnel Kimpembe, midfielder Tiemoue Bakayoko, goalkeeper Paul Nardi. (middle row, from L): France's goalkeeper coach, Laurent Chatrefoux, defender Lucas Hernandez, defender Jean Philippe Gbamin, forward Jean Kevin Augustin, defender Issa Diop, defender Jordan Amavi and assistant coach Jose Alcocer. (front row, from L) : France's forward Enzo Crivelli, midfielder Carentin Tolisso, midfielder Vincent Koziello, head coach Pierre Mankowski, midfielder Remi Walter, forward Maxwel Cornet, and forward Marcus Coco.  AFP PHOTO / FRANCK FIFE / AFP / FRANCK FIFE        (Photo credit should read FRANCK FIFE/AFP via Getty Images)

France’s under 21 national football team poses on August 30, 2016 in Clairefontaine-en-Yvelines, near Paris.
(back row, from L): France’s goalkeeper Thomas Didillon, defender Benjamin Pavard, defender Clement Lenglet, forward Sebastien Haller, goalkeeper Mike Maignan, midfielder Adrien Rabiot, defender Presnel Kimpembe, midfielder Tiemoue Bakayoko, goalkeeper Paul Nardi.
(middle row, from L): France’s goalkeeper coach, Laurent Chatrefoux, defender Lucas Hernandez, defender Jean Philippe Gbamin, forward Jean Kevin Augustin, defender Issa Diop, defender Jordan Amavi and assistant coach Jose Alcocer.
(front row, from L) : France’s forward Enzo Crivelli, midfielder Carentin Tolisso, midfielder Vincent Koziello, head coach Pierre Mankowski, midfielder Remi Walter, forward Maxwel Cornet, and forward Marcus Coco. AFP PHOTO / FRANCK FIFE / AFP / FRANCK FIFE (Photo credit should read FRANCK FIFE/AFP via Getty Images)

8 – Avec les éléphants de Côte d’Ivoire

En 2017, Marc Wilmots alors entraîneur de l’équipe de Côte d’Ivoire et le défunt président de fédération Sidy Diallo entreprennent de faire intégrer certains binationaux. Maxwell Cornet en fait partie. Convaincu de son choix, l’attaquant rejoint la sélection ivoirienne. Il joue son premier match face aux Pays-Bas le 4 juin 2017, défaite 5-0 de la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, Maxwell Cornet compte 20 sélections avec la Côte d’Ivoire et 4 buts. Comme en club, il est repositionné en tant que latéral gauche. “On avait un recrutement en France avec les Ivoiriens qui voulaient éventuellement jouer pour l’équipe nationale. Maxwel était le premier que le président de la Fédération voulait absolument voir. Je l’ai rencontré à Paris. Il était assez timide, mais aussi bien entouré de ses parents. Et, pour lui, le choix de la Côte d’Ivoire était très clair. On ne joue pas avec les sentiments de l’équipe nationale donc lui était à 100% pour la Côte d’Ivoire même s’il était encore très jeune”, Marc Wilmots, France Foot.

73316275_570586800379643_3932007904248002211_n

9 – Maxwell Cornet et les tatouages

Le footeux ivoirien en a plusieurs. Parmi ceux-ci, un guépard, son animal préféré avec qui il partage comme atout la vitesse; une étoile avec le nom de sa grand-mère qui lui est très chère, un éléphant aussi, symbole de la Côte d’Ivoire.

10 – Vie privée

72145538_403969487189980_5487823251999894628_n

Maxwell Cornet n’est plus un cœur à prendre. Avec sa compagne Melissa, ils sont parents de deux enfants, deux garçons. Le Benjamin qui se prénomme Mael est né le 19 juin 2020.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

six + 8 =

SNEDAI