News & People

Meet Up à l’Université Nord Sud : Le Ministre de la Construction dévoile le nouveau schéma directeur d’Abidjan et la nouvelle vision de l’habitat

bkun24

bkun25

C’est connu ! Le prestige de l’Université Nord Sud attire les personnalités modèles de Côte d’Ivoire et même les hommes d’Etat pour son traditionnel Meet Up avec les étudiants. Le vendredi 10 Mai dernier au campus de l’Université Nord Sud de Bonoumin, le ministre Bruno Koné de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme était l’invité de cette tribune.

Articulé sur trois axes, le parcours du guest, la thématique abordée “L’entrepreneuriat dans le secteur du logement, perspectives et tendances” et les échanges questions-réponses, ce moment a permis de faire découvrir aux étudiants qui est le ministre Bruno Koné, ses activités et réalisations au sein du gouvernement ainsi que les défis liés à son ministère.

 

À LIRE AUSSI – Meet Up à l’Université Nord Sud : Bruno Koné livre des clés du succès aux étudiants

 

Le ministre a évoqué entre autres points le nouveau schéma directeur d’Abidjan et la vision nouvelle sur l’habitat à Abidjan.

“Abidjan est en train de se construire.

La première différence, c’est la densification de l’habitat. Nos parents ont vécu souvent sur des terrains, dans des maisons basses mais aujourd’hui, il n’y a pas de doute, le futur d’Abidjan et dans une grande partie des villes de la Côte d’Ivoire, c’est un habitat plus vertical, plus haut, constitué d’immeubles, d’appartements principalement. Toutes les grandes villes dans le monde ont fonctionné de cette façon. Vous ne pouvez pas de voir de grandes villes qu’avec des villas, des résidences sur 1000 m2, sur 200 m2, ce n’est pas possible, surtout pour la démographie que nous avons. Si nous étions une ville de 500.000 habitants pourquoi pas ? Mais nous avons 7 millions d’habitants à Abidjan. Nous ne pouvons pas continuer à loger cette population comme nous l’avons fait par le passé. Vous pouvez déjà le constater, l’habitat a changé à Abidjan. À Marcory, vous verrez très facilement des immeubles R+12. Nous avons commencé là, parce que c’est un quartier qui ne pouvait pas se développer au-delà de sa superficie. C’est un quartier où il y avait une très grande demande liée à sa situation géographique, pas très éloigné du Plateau, pas très éloigné de l’aéroport, de la sortie sud-est d’Abidjan. Nous avons décidé de changer là les règles d’urbanisme en favorisant en favorisant les construction en hauteur.

Dans tous les nouveaux quartiers d’Abidjan, comme Modeste, Djorobité, Faya, Akouédo, des quartiers en allant vers Bingerville jusqu’à Eloka aujourd’hui, ce sont des quartiers où nous autorisons les règles de base de R+4 ou R+5 en terme de construction.

Il y a des quartiers où le coefficient d’occupation du sol était de 40 ou 60%, nous avons dû élever ce coefficient à 80% pour permettre au-delà d’une seule villa que ce soit une cité avec plusieurs villas à l’intérieur.

Nous adaptons le logement à notre environnement qui bouge.

Deuxième chose vraiment importante, nous venons d’achever la révision du schéma directeur du grand Abidjan. Il est planifié pour jusqu’à 2040 au moins. Sans doute qu’en 2030 ou 2035, ce schéma sera revu pour se projeter. Ce schéma directeur part de Jacqueville jusqu’à Bonoua et de la mer jusqu’à Azaguié au nord. Ne soyez pas inquiets, il y aura de la place. Tout ce que nous souhaitons, c’est que l’urbanisme à l’intérieur d’Abidjan soit modifié pour permettre qu’on loge beaucoup plus de monde qu’en périphérie.

Autre chose, les grands axes qui longent l’emprise des voies de communication qui sont en train de se créer. Tout l’axe d’Anyama jusqu’à Port-Bouët autour du train urbain que nous sommes en train de chercher à urbaniser, faire sur tous ces axes des constructions en hauteur, vous serez pratiquement en centre ville, en 5 minutes en venant d’Abobo vous rallierez le Plateau. C’est pareil pour la voie Y4.”

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

trois × quatre =