A la uneLife style

Love Coach: “Ma meilleure amie m’a fait ça… Son mari m’a sodomisée”

femme en pleurs

femme en pleurs

Faits, Témoignages, partages d’expériences, retrouvez sur Life Magazine ces situations de vie qui font partie du quotidien de notre communauté. Cette histoire partagée par A.K en est une.

“Ma meilleure amie m’a fait ça… Son mari m’a sodomisée”

Je suis tombée amoureuse du mari de ma meilleure amie. Je le désirais sexuellement que c’était devenu une obsession. Étant donné que ma meilleure amie me disait tout, il m’était facile de le séduire, du moins c’est ce que je pensais. J’ai réussi à le séduire, à l’attirer dans mon lit. Il m’a tellement fait l’amour, j’ai accepté qu’il me sodomise car j’avais vraiment très envie de lui surtout qu’il m’avait fait comprendre que ma meilleure amie n’acceptait pas la sodomie et qu’en lui faisant cela il pourrait même la quitter pour moi.  Je vous dis qu’il m’a sauvagement pris dans tous les sens. J’ai tellement jouis que je me suis dis qu’après tout, je pourrais le prendre puisqu’il n’y a aucun lien de parenté avec sa femme. Nous ne sommes qu’amis et je suis la marraine de leur fille, c’est tout.

Mais hier il y’avait une tontine chez eux et ma meilleure amie m’a appelée dans la chambre avec son mari et m’a sorti la vidéo de nos ébats et là, elle m’a révélé avoir remarqué mon petit manège pour lui voler son mari. Elle a donc demandé à celui-ci de coucher avec moi et de bien me sodomiser et lui ramener la vidéo pour me fermer la bouche et m’humilier. Mes sœurs, j’étais effondrée, je ne savais pas qu’elle pouvait être aussi vicieuse et son idiot de mari m’a dit “c’est pour cela que je n’ai pas accepté de te revoir une seconde fois”. Je n’arrivais pas à me lever de la chaise tellement j’étais abasourdie elle m’a demandé de quitter leur vie et que si un jour ils entendent encore parler de moi ils n’hésiteraient pas à balancer cette vidéo sur les réseaux sociaux. Mes sœurs, j’ai quitté leur maison je ne sais pas comment j’ai fait pour arriver chez moi. Ce matin je n’ai même pas trouvé la force d’aller à mon travail.

Quelle humiliation ! Pourquoi et comment peut-on être vicieux à ce point ? Ont-ils le droit de me menacer ou de garder cette vidéo car le fait de savoir qu’ils l’ont me rend folle. En plus, a-t-on le droit de faire une vidéo sans le consentement de l’autre puisque je n’étais même pas au courant qu’il me filmait. Qu’est-ce que je peux faire pour renverser la situation ? Aidez-moi si vous avez des idées.

Participez aux échanges avec notre communauté d’abonnés sur notre page Facebook.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

trois + onze =