A la uneDans le MagNews & People

LIFE 167 | Story avec Jerry Sinclair, Entrepreneur et créateur de mode

l168 js

l168 js

Il habille des chefs d’Etat, des personnalités politiques et des icônes du monde de la mode, de la musique et du cinéma. Des hommes et des femmes, férus de tenues made in Africa estampillées de marque de talentueux créateurs locaux lui font confiance.

Jerry Sinclair, l’homme dont il s’agit, est un entrepreneur et un créateur de mode affûté. Son nom a traversé les frontières partout en Afrique et au-delà du continent depuis quelques années. Cette notoriété, il se a construite, en un laps de temps et ce, au prix d’un énorme risque : quitter le nid douillet que lui offrait son poste en entreprise pour se consacrer à sa passion. Nous n’avons pas manqué l’occasion de le rencontrer, lors d’un séjour à Cotonou pour une interview exclusive.

Qu’est-ce qui a motivé votre choix d’abandonner votre carrière en entreprise dans les Télécoms et les banques pour vous consacrer à la mode ?

Je ne dois pas avoir eu, dans ma vie, beaucoup de vêtements cousus sans ma touche d’innovation et de créativité. Donc la mode est pour moi, depuis toujours, un état d’esprit que je transmets. Lorsque je partais de la radio en 2006, je m’étais promis de revenir au bout de dix ans à un métier créatif où les petites mains sont au cœur du business. J’ai longtemps hésité entre la mode et le travail du bois. Au finish, j’ai switché bien plus tard. Dans un premier temps, il a fallu me défaire de l’attachement émotionnel qui me liait à mon employeur, une grande boîte de téléphonie mobile panafricaine. J’ai démissionné après treize ans pour la banque la plus populaire du pays où le déclic final est arrivé un grand soir d’introspection. J’avais à choisir entre mon épanouissement personnel et le confort du salarié en multinationale. La liberté m’a soufflé à l’oreille que mon talent s’est armé de beaucoup de courage, il fallait faire le pas. C’est ainsi que j’ai démissionné pour me consacrer totalement à mon entreprise, VERATHO, spécialisée en Marketing & Services et qui produit les marques Jerry Sinclair et Kubeyo.

Pouvez-vous nous citer trois (3) moments ou expériences qui vous ont le plus marqué – positivement – en tant que styliste et créateur de mode ?

Le jour où j’ai rencontré l’actuel chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, la signature de contrat avec Marodi TV pour habiller certains acteurs des séries IMPACT et KARMA. Et enfin, en 2020, nous avons été les premiers à mettre sur les marchés béninois et togolais, les masques en tissu. Ce fut un bonheur de se sentir aussi utile dans un contexte de crainte généralisée due à la Covid. Les difficultés, il y en a toujours et partout.

 

Retrouvez son interview intégrale dans le Life 167 disponible en kiosques et dans tous les points de vente habituels.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

3 × cinq =

SNEDAI