A la uneNews & People

Gervinho n’est pas prêt à prendre sa retraite internationale et espère une convocation prochaine chez les éléphants

gervinho capitaine

 

gervinho capitaine

Invité sur le plateau de l’émission Talents d’Afrique de Canal+, Gervinho a répondu aux questions ciblées de Vincent Radureau, Philippe Doucet et tous les consultants présents sur sa non convocation chez les éléphants depuis deux ans.

La dernière sélection de Gervinho chez les éléphants remonte au 11 Novembre 2017 et une défaite face au Maroc à Abidjan, synonyme de non-participation au Mondial 2018 en Russie. “C’est toujours un énorme plaisir et un honneur d’être en sélection et de porter le maillot de la Côte d’Ivoire. J’ai passé plus de 10 ans en sélection. J’aime ce maillot”.

Si aujourd’hui, un retour de Gervinho en sélection est hypothétique, ce n’est à l’origine pas le fait du coach Kamara Ibrahim. Gervinho reconnaît qu’il a été approché par le coach qui s’est déplacé à Parme dès sa prise de fonction. Kamara Ibrahim comptait sur son expérience. Le souci, c’est que Gervinho effectuait son retour au niveau (championnat italien) après une aventure en Chine. Il a demandé du temps pour se réadapter et être en meilleure forme avant de revenir en sélection. Ils avaient convenu un retour lors des éliminatoires de la CAN 2019 face à la Guinée. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas de souci. Le moment venu qu’il m’appelle. Il a dit Ok, qu’il rentre préparer le prochain match, il annoncera au reste du groupe mon retour prochain. Je pense qu’il a perdu son téléphone depuis ce jour”.

Lors de la dernière CAN 2019 en Egypte, Kamara Ibrahim n’a pas convoqué Gervinho dans la liste des 23. Comme argument, il a souligné qu’il ne voulait pas empiler des attaquants de même profil (Pépé, Zaha, Cornet, Gradel, Assalé,…) en assumant pleinement ses choix. “C’est juste un problème de choix et d’équilibre. Je n’ai pas de cadeau à faire à personne. À un moment donné, on a des informations en internes que vous n’avez pas forcément. En fonction de cela, on est obligé de prendre un tel plutôt qu’un autre. Aujourd’hui, j’ai opté pour le choix de ne pas emmener pour beaucoup d’expérience dans les couloirs. C’est un choix”.

Il semble clair qu’au delà des décisions de l’entraîneur, les dirigeants de la Fédération ivoirienne de football aient aussi posé un veto dans cette histoire.

LA QUESTION DU CAPITANAT POSERAIT-ELLE PROBLÈME ?

À propos du brassard, l’attaquant ivoirien s’est penché sur la déconvenue du sélectionneur d’alors Marc Wilmots. “Il n’est pas entièrement responsable parce qu’il recevait des instructions de là-haut mais il faut reconnaître qu’il n’a pas bien su gérer ce problème en interne. On a droit a un peu de respect avec ce qu’on a apporté à la Côte d’Ivoire. Ce que moi je n’apprécie pas, c’est que je ne suis pas à la porte. La plupart de mes grands frères, mes coéquipiers quittent cette sélection par une petite porte. (…) Le sujet du capitanat n’est pas le souci. Le coach peut le donner à qui il veut mais on a quand même droit à un peu de respect et de considération”.

 

“Tant que Dieu me donnera la force de pouvoir continuer à jouer au football (…) Je ne quitterai pas la sélection comme ça, surtout après l’échec de mon dernier match contre le Maroc. J’ai encore quelque temps à jouer avec la sélection, j’ai encore la force, mentalement et physiquement je suis bien. Il y a une solution à tout. Ça va peut-être prendre du temps mais ça finira par se résoudre.”

gervinho ta

“Il y a un manque de dialogue, ça manque de franchise à un moment donné. Je pense qu’il mérite une discussion franche et même qu’il mérite un retour en sélection. Il n’a pas abandonné l’idée de revenir en sélection. Il n’a jamais vilipendé le coach ni ses coéquipiers. Par pur respect, à la place d’Ibrahim Kamara je prendrais le temps de discuter avec Gervinho et de lui dire les choses. Peut-être que c’est définitif, ainsi il enlèvera de sa tête qu’il pourrait revenir éventuellement”, laisse entendre Patrick Mboma.

Bien que cela semble peu probable, le capitaine G27 s’accroche toujours à un retour chez les éléphants qui préparent les éliminatoires de la CAN 2021 au Cameroun. Kamara Ibrahim a dévoilé une liste de 24 joueurs ivoiriens pour affronter le Niger, le 16 novembre à Abidjan, et l’Ethiopie, le 19 à Addis-Abeba.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

1 × 3 =