News & People

Didier Drogba veut “voir clair” dans la gestion du foot ivoirien

drogba

drogba

Didier Drogba veut “voir clair” dans la gestion du foot ivoirien qui a perdu de sa superbe depuis un moment. C’est ce qui ressort de son entretien sur les antennes de RFI.

Il avait annoncé raccrocher les crampons à la fin de la saison en cours pour songer à sa reconversion. S’il sera bien sur plusieurs fronts, Drogba accorde un point d’honneur à la pérennisation des acquis du football ivoirien. Après les éclairs de bonnes performances dans les coupes continentales et la CAN 1992 remportée, c’est véritablement la génération de Didier Drogba qui a fait briller notre pays à l’échelle mondiale avec les participations successives aux coupes du monde 2006, 2010 et 2014. Cette génération ayant passé son chemin, elle a dû faire place à une nouvelle, qui force est de le reconnaître, n’a jusque-là pas d’identité. Il a fallu encore le retour des anciens en 2015 pour décrocher notre seconde CAN au Gabon. Mais une fois cette page tournée, patatras… place aux relégations dans le classement FIFA, aux piètres prestations des éléphants, aux nominations étranges d’entraîneurs et le clou, à la non qualification au prochain mondial. Et ça, Didier Drogba, l’emblématique capitaine des éléphants, ne le digère, comme l’ensemble du peuple ivoirien d’ailleurs. Il n’a pas manqué de donner son avis sur le sujet et d’annoncer qu’il s’investira beaucoup plus dans le foot ivoirien.

”Je m’impliquerai avec beaucoup de plaisir et de détermination parce qu’on parle de l’avenir du football dans le pays et de l’héritage qu’on a laissé ces 15 dernières années. Sans compter celui des anciens. On a réussi à mettre le football ivoirien à un niveau où il n’a jamais été. Et repartir à zéro comme maintenant, c’est triste à voir. La victoire à la CAN 2015 n’a fait que masquer beaucoup de carences. C’est grâce à la présence de joueurs comme Yaya Touré, Kolo Touré, Siaka Tiéné, Copa Barry qui ont été rappelés. Une fois que ces joueurs-là se sont retirés, on a vu les carences du football ivoirien. Donc à un moment donné, il faut qu’on revienne, que l’on s’implique. Nous avons notre mot à dire parce nous avons porté cette équipe au plus haut.”

Pour rappel, Didier Drogba est actionnaire dans le club de Williamsville Athletic Club (WAC) en ligue 1 ivoirienne. Il aspire certainement à plus de responsabilités au sommet du foot ivoirien. Et il en a les moyens. Outre le fait d’être ancien international, il a l’aura, l’expérience du foot actuel et les relations qui vont avec. Il pourrait apporter énormément à la faîtière du football.

L’éléphant va mal, le rappel des soldats d’élite à tous les niveaux s’impose. Que la fédération “fédère” pour le bien du football ivoirien.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

1 + 2 =