News & People

Dj Arafat: “J’ai repris le CM2 au moins 4 fois”

arafat 1

arafat 1

Dj Arafat est aujourd’hui l’artiste le plus populaire en Côte d’Ivoire. Son amour pour la musique, il l’a très vite développé, depuis le primaire.

Ange Didier Houon (son nom à l’état civil), est issu d’une famille trempée dans la musique. Son père, Houon Pierre, est un célèbre arrangeur ivoirien. Sa mère, Tina Glamour, est une artiste chanteuse. Normal que le fils qu’il est, hérite de ses gènes d’artiste. Arafat s’est très vite décidé à faire de la musique. Dès le bas âge, il a abandonné les études au détriment de sa passion qui aujourd’hui le nourrit e fait de lui une icône en Côte d’Ivoire et en Afrique. Voici ses confidences au micro de Ramzy d’Ivoire TV Music.

“J’étais très intelligent à l’école. Certes, je n’ai jamais été premier de ma classe depuis le CP1 mais j’étais toujours soit 3e ou 4e. Tout allait bien. Mais j’aimais la musique. Chaque fois que je voyais les instruments de musique de mon père et que je les touchais, mon père me tabassait. Et moi ça m’a poussé à savoir pourquoi il me tabassait. Quand j’aime quelque chose, je prends cette chose là à cœur, et je m’en sers pour faire une arme. À l’école pendant que les autres copiaient les leçons, moi je copiais les attalakus d’Aladji Toutouya (un ancien célèbre DJ). C’est là que j’ai commencé à avoir des soucis à l’école. La passion avait pris le dessus. C’était une manière de dire aux parents que je ne veux plus y aller: c’est bon je veux devenir DJ”.

En ce moment, Dj Arafat fréquentait à Cocody Blockhauss. Son père et sa mère insistait pour qu’il poursuive ses études. “J’ai repris le CM2 au moins 4 fois”. Après ces multiples échecs, il a été inscrit en 6e à Yopougon et vivait chez sa grand-mère. Là-bas, tout a basculé. L’Influenmento va même au clash avec son père qui finalement va se résoudre à laisser son fils suivre la voie qu’il a choisie, comme lui, la musique.

Tout petit, l’homme a choisi de faire la musique, abandonnant les études malgré les risques d’un tel choix. À force de travail, de persévérance et de stratagème, il a fini par réussir. Sa force de caractère, son charisme et sa personnalité l’ont mené à faire des choix qui aujourd’hui le portent et le confortent au sommet de la musique ivoirienne depuis plus de 10 ans.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

seize + cinq =

SNEDAI