A la uneNews & People

Dezy Champion promet un énorme show pour son concert-jubilé d’adieu

DSC_7625 (Copier)

DSC_7625 (Copier)

Le Ronaldo du zouglou mettra un terme à sa carrière d’artiste le 1er Avril prochain au grand dam de ses fans. De façon symbolique, il offrira un concert-jubilé de ses 20 ans de vie musicale qui sonnera comme un clap de fin pour celui qui est encore considéré comme l’un des meilleurs artistes zouglou.

Il aurait pu aller plus loin, faire une longue et belle carrière dans la musique, mais l’homme ayant reçu la voix divine s’y soumet. Une nouvelle vie l’attend.

Dezy Champion, nous a accordé une interview dans laquelle il évoque des moments forts de sa vie d’artiste, sa nouvelle reconversion en tant que pasteur et son dernier spectacle sur une scène musicale, son concert-jubilé d’adieu. Le Gestone Hotel sis à la Riviera Bonoumin a servi de cadre de rencontre.

Sept albums en vingt ans de musique. Es-tu satisfait du bilan de ta carrière musicale?

C’est un bilan plus que satisfaisant avec ces sept albums de très belle facture. Les mélomanes ont répondu positivement à chacune des sorties. Je ne peux être qu’heureux.

Qu’est-ce que tu retiens de toute ta carrière d’artiste?

La musique m’a beaucoup apporté. C’est une grande joie pour moi et je ne regrette pas d’avoir opté pour la musique. À un moment, il fallait faire un choix entre la musique et les études, mais la passion a pris le dessus. Tout ce qu’on entreprend sur la terre sans passion n’aboutit pas. Aujourd’hui avec du recul, je ne retiens que du positif de ma carrière.

Que faut-il retenir de ta discographie?

Pour la plupart du temps dans mes chansons, je viens encourager, surtout la jeunesse. Et moi j’aborde les choses d’actualité, des faits qu’on vit au quotidien et j’en suis fier. Le zouglou, c’est une musique de combat. En tant qu’artiste, nous disons haut ce qui se dit bas. Un zouglouman chante pour le bas peuple, pour les opprimés. Tout ce qu’on touche comme thème est relatif à la souffrance, à la douleur, l’espoir. Comme j’aime le dire, on peut être déçu d’une situation mais pas de la vie.

Que réponds-tu à ceux qui pensent que si tu es sur le point d’arrêter la musique maintenant, ce serait parce que tu manques d’inspiration ces dernières années?

Mon inspiration me vient de Dieu. Et quand on dit que je ne suis plus inspiré, c’est comme dire que Dieu n’existe plus. Chaque fois qu’il me donne des mélodies, je les mets en chanson. Chaque album que j’ai fait a son histoire. Il ne faut pas les comparer comme ça parce que chaque album aborde un thème qui est fonction de son époque. Les mélomanes sont si capricieux. Ce que certains n’aiment pas, d’autres l’adorent.

Tu dis arrêter la musique aujourd’hui pour te consacrer à ton église. Dieu et Dezy Champion, on a envie de savoir comment s’est opérée cette rencontre?

Dieu, c’est notre créateur. Beaucoup de personnes ont tendance à dire que c’est lorsque l’homme est dans les soucis qu’il cherche la face de Dieu. Il est difficile de le suivre quand on n’a pas encore été mis à l’épreuve. À un moment donné, il faut que des choses t’arrivent dans la vie pour prendre conscience. Moi j’ai connu la prison dans la douleur, dans la souffrance mais c’était le lieu qu’il a fixé pour que je me rappelle de lui. En ville, on n’a pas le temps, on est tête en l’air et on aime le bruit. Mais quand Dieu te veut à son service, il te sépare de toutes ces choses, dans le calme et tu ressens son appel.

Cette reconversion a-t-elle été facile?

Quand tu te mets à poser des actes en fonction de ce que Dieu t’a dit, tu deviens ridicule aux yeux des hommes. Je donne l’exemple de Noé dans la Bible. Quand Dieu s’est révélé à Noé, il n’y avait personne. Il lui a dit: “Bâtis moi une arche (un bateau)”. Mais là où Noé devait construire le bateau, il n’y avait pas d’eau. Vous imaginez combien de fois il était ridicule. Les gens l’ont hué mais à la fin Dieu lui a donné raison. Le ridicule de Dieu qui bénit, c’est un terme que j’emploie souvent. Quand Dieu t’emmène à poser des actes de foi, il t’amène à être ridicule aux yeux des gens. Mais au fond, il y a la bénédiction.

Parlons à présent de ton concert-jubilé du 1er Avril. À quoi doit-on s’attendre?

C’est un rendez-vous que je donne à tous les ivoiriens et les africains.  Toutes les personnes qui m’ont soutenu, mes fans, ce jour-là, je leur dirai merci. Ce sera le moment aussi de demander pardon aux personnes que j’ai pu offenser sans le savoir. Il y aura plein d’animations dont la vente aux enchères de certaines de mes collections de basket par exemple, pour que les fans repartent avec des souvenirs. La sécurité sera garantie. On met tout en place pour que ce soit un très beau spectacle.

Peut-on avoir une idée des artistes invités?

Toute la famille zouglou sera là, surtout ceux de ma génération. Notamment Yodé & Siro, Espoir 2000, Soum Bill, Petit Denis, Les Garagistes,… Même les anciens Lago Paulin, Bilé Didier seront de la partie. Je prévois plein de surprises pour mes fans qui effectueront le déplacement. On va vraiment s’éclater.

Et à ceux qui disent que c’est un poisson d’Avril que tu nous réserves?

Le mois d’Avril est un mois où on s’adonne à beaucoup de blagues mais ceci n’est pas un poisson d’Avril. La date (1er Avril) a été choisie exprès. Vous verrez la confirmation ce jour-là. J’invite tous mes fans et les amoureux du zouglou à venir massivement. Vingt ans, ce n’est pas vingt jours, ce sera une très grande fête.

DSC_7754 (Copier)

Un rendez-vous qui marquera certainement l’univers musical ivoirien au cours de l’année 2017. Nous vous donnons rendez-vous le 1er Avril au Palis de la Culture de Treichville.

ROLYVAN

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

dix-huit − quatre =

SNEDAI