News & People

Christo Boss, le nouveau poulain de Serge Beynaud

christo beynaud

christo beynaud

Encore un nouveau soldat pour le rap et un nouveau talent dans la musique ivoirienne. La Star Factory Music, le label cher à Serge Beynaud a son artiste hip hop. Christo Boss est son nom, un nom auquel vous allez devoir vous habituer. Pour son premier single sous la houlette de son nouveau mentor, l’artiste a fait fort, tellement fort, que nous sommes allés à sa rencontre histoire de découvrir un peu plus ce nouveau prodige de la musique ivoirienne.

Il nous a accordé un entretien. Natif d’Adjamé, plus précisément dans le quartier de Williamsville, Christo Boss de son vrai nom Mahudékakpé Laurent Botinhi, n’a pas la langue dans sa poche comme le témoigne son single “En Bri” sorti ce 12 janvier. L’artiste se met à table.

Depuis quand évolues-tu dans le milieu musical ?

C’est depuis 2011 au lycée que je me suis mis à composer des textes rap, à faire des freestyles. Mais là, j’étais encore simple amateur. C’est véritablement à partir de 2014 que j’ai commencé à prendre la chose au sérieux en créant mon label indépendant appelé “DJAMTALA”, le surnom de ma commune Adjamé, là où je suis né, où j’ai grandi et où je vis à ce jour.

Parle-nous du deal avec Serge Beynaud. Comment vous-êtes vous rencontrés ? Comment s’est opérée ton intégration à Star Factory ?

La rencontre s’est faite par l’intermédiaire d’un ami (Abdul Dylan) à qui je fais un big up au passage. c’était le 30 Décembre 2016 lors de notre traditionnelle fête appelée Asile Chill. On a fait un freestyle pour délirer et c’est là que mon gars a filmé et a ensuite envoyé ma vidéo à Serge Beynaud qui a validé le texte et a demandé à me rencontrer. Pour mon intégration j’ai été amené à travailler d’abord avec un beatmaker Moctar Torsh pour faire un son test puis a suivi l’enregistrement du titre “En bri”, mon nouveau single sorti ce 12 janvier.

Comment travailles-tu sous la coupole de Serge Beynaud ? Qu’est-ce qui a changé dans tes habitudes ?

Franchement, avec Serge Beynaud on travaille de manière zen et dans une bonne ambiance. Avant de faire un son je lui donne ma vision, ma stratégie de com. Il évalue et me coache dans ce sens. Il me donne souvent des idées que j’exploite. En terme de changement, c’est plus le professionnalisme, professionnalisme sur tous les plans (artistique et stratégique) et ma manière de voir la musique a vraiment changé à force de le côtoyer.

L’image contient peut-être : 1 personne

Outre “En bri” dont tu fais la promo actuellement, quels sont tes projets à venir ?

À part “En bri”, j’ai plusieurs singles, de très grandes collaborations qui sortiront et une mixtape en vue. Vous en saurez davantage bientôt.

Quel est ton regard sur la musique ivoirienne en général et le rap en particulier ?

Je pense que la musique ivoirienne progresse de jours en jours et notre musique commence à s’ouvrir au monde. Le rap en cote d’Ivoire évolue de manière ascendante, notre game regorge de talent et le rap ivoirien s’exporte très bien avec des devanciers comme Kiff No Beat, Suspect 95 et autres.

Un message à l’endroit de ceux qui te suivent…

Merci à tous ceux qui m’ont soutenu dès le départ. À toutes ceux et celles qui me suivent, je veux qu’ils perçoivent à travers le titre “En bri”, un message de courage devant tous les obstacles. Je veux leur rappeler que rien n’est facile. Quelque soit le domaine dans lequel ils exercent la place de numéro 1 leur est accessible, à la seule condition de travailler de manière acharnée. Restez connectés Life,  que de bonnes choses en 2018…

Découvrez son titre “En Bri” ici.

Rolyvan

Partager

1 comment

  1. BAMBA PEFININ VASSIRIKI 16 janvier, 2018 at 20:37 Répondre

    Je le connais et je sais qu’il est capable de se faire une place de choix dans ce game VAS-Y CHRISTO B LE PETIT LAURENT DE WILLIAMSVILE TU VAS Y ARRIVER

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

18 − quatorze =

SNEDAI