A la uneNews & People

Debordo Leekunfa demande pardon au peuple malien !

debordo leekunfa

debordo leekunfa

Debordo Leekunfa vient de présenter publiquement ses excuses suite à ses récentes sorties concernant le peuple malien et toutes les personnes qu’il a dû choquer par ses propos.

« Je demande pardon »

« Je me suis laissé emporter par la colère, je n’ai pas su me maîtriser. Je n’ai pas su exprimer mon mécontentement face à l’agissement de mes frères. Je demande pardon à tous les fanatiques. »

Pour rappel, Debordo avait été virulent à l’égard de Lopère Daloa, du Roi 12 12 et des maliens après l’accueil exagéré réservé par le premier cité au second à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. On a vu Lopère Daloa ramper et se prosterner en grosses larmes pour accueillir Roi 12 12. Une scène qui a mis Debordo dans tous ses états et qui n’a pas mâché ses mots pour exprimer sa vive colère allant jusqu’à outrer les maliens.

« J’ai été maladroit. Peuple du Mali, depuis un certain moment, j’ai été maladroit envers vous. Je vous demande pardon, à tous les maliens. Mali – Côte d’Ivoire, c’est la même famille, c’est l’Afrique. Il n’y a pas un malien qui est mieux qu’un ivoirien et vice versa.

Autant tu as la force de pouvoir gaffer, il faut pouvoir avoir cette force pour demander pardon. La logique demanderait qu’on soit uni, peuple africain. Ce n’est pas une affaire de tu viens gâter, tu reviens arranger. Vous savez, l’âge ne fait pas le sage. Mais mon instinct patriotique m’a entraîné dans une colère noire, donner mon opinion sur une certaine situation, une affaire de reptile. (…) Je suis pour la vérité, mais il arrive parfois que je sois maladroit. »

Debordo Leekunfa a promis supprimer toutes les vidéos où il a été véhément envers les maliens. Il n’a pas manqué par ailleurs de demander pardon particulièrement aux femmes, aux mamans qui ont été choqués par ses propos.

« L’humilité précède la gloire et l’orgueil précède la chute. Je suis du côté de l’humilité. J’ai gaffé, je suis un homme, c’est normal et je demande pardon. Franchement, I’m so sorry. »

Par ailleurs, s’adressant aux ivoiriens, il a partagé de façon lucide le sens réel de son engagement.

« Il ne faut jamais monnayer sa dignité, c’est un acte répugnant. Tout ivoirien doit avoir sa part de dignité et de fierté. Apprenez à vous respecter.

Nous sommes hospitaliers, oui, on accepte tout le monde. La force de ce pays, c’est ce mélange culturel. Mais, ceci ne doit pas nous empêcher d’adopter cette attitude d’homme digne, fier et patriote. Être patriote ne veut pas dire être xénophobe. Je veux juste qu’on rehausse le drapeau de ce pays, qu’on soit fier de cette Côte d’Ivoire, sans vouloir marcher sur les autres. »

Autre grosse actualité signée Debordo, la sortie d’un nouveau single, Toxic Love, disponible ce 9 Avril.

ROLYVAN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

11 + dix-neuf =

SNEDAI