Life styleNews & People

Laetitia Ky engagée contre les violences faites aux femmes

laeti ky

laeti ky

Notre talent Life du magazine 132 fait le buzz sur les réseaux sociaux. Elle qui excelle dans l’art visuel et qui fait de sa chevelure des tableaux picturaux à couper le souffle, nous a donné de voir récemment une magnifique oeuvre très singulière dans le but de marquer son engagement contre les violences faites aux femmes. L’entremêlement de ses cheveux nous donne pour résultat final, un homme soulevant la jupe d’une fille pour faire allusion à une agression sexuelle.

En publiant cette oeuvre sur les réseaux sociaux, Laetitia Ky l’a ponctuée d’un témoignage poignant. On vous laisse le découvrir ci-dessous. 

Énormément de femmes sur la toile récemment prennent leur courage a deux mains et s’en servent pour dénoncer des harcèlements ou agressions sexuelles qu’elles ont vécu.

À défaut de raconter des anecdotes me concernant, j’aimerais partager avec vous le témoignage d’une abonnée et Amie qui s’est ouverte à moi il y a quelques jours.

<<J’avais 15 ans quand un garçon de mon quartier avec qui je discutais bien et avec qui j’ai échangé un seul baiser, parce que je voulais expérimenter ce que c’est à l’époque, m’a invitée chez lui un après-midi parce qu’il voulait discuter. Je n’ai pas pensé un seul instant à ce qui allait se passer vu qu’à ce moment j’ignorais que les mecs pouvaient être de gros porcs.

Bien avant de partir, le bon Dieu qui voulait me prévenir m’a donné l’envie soudaine de mettre une culotte en jeans sous ma jupe que je portais ce jour-là. Je tiens à préciser que je ne cherchais en rien à l’exciter ou le provoquer j’aimais bien mettre des jupes de temps en temps. Arrivée chez lui je n’imaginais même pas un seul instant ce qui allait se produire. La première question que je lui ai posée était: « pourquoi il n’y a personne chez toi? » Dans ses yeux, j’ai senti quelque chose de louche. Tout à coup, je le vis bondir sur moi, avec une force herculéenne. Il a essayé de me soulever ma jupe de force et de me déshabiller. De toutes mes forces je me suis débattue, heureusement que j’avais ma culotte en jeans qui était difficile à enlever. D’un bras, il sortit son sexe et il le mettait contre moi pendant que je le suppliais de me laisser tranquille. j’avais presque les larmes aux yeux, je criais mais c’était comme s’il n’y avait personne qui nous entendait. Il continuait d’essayer d’enlever ma jupe en me mettant par derrière lorsqu’il s’est collé contre moi la main sur mon caleçon je l’ai poussé, j’ai ouvert le portail et je me suis enfuie. Je me suis mise à courir de toutes mes forces pour rentrer chez moi. Je n’ai jamais osé en parler car la première chose qui m’est venue à l’esprit était que les Gens diraient que je l’ai bien cherché , et pourquoi suis-je allée chez lui avec une jupe. J’ai tellement eu peur que j’ai toléré cet acte ignoble. Jusqu’à aujourd’hui où je me suis remise en question. J’avais failli être victime de viol.>>

Après avoir lu son témoignage j’étais choquée, révoltée mais soulagée. Elle avait pu s’en sortir. Il n’avait pas réussi son coup.

Mais… combien y arrivent tous les jours ? Combien réussissent leur coup ?? Combien de porcs marquent, traumatisent, et handicapent des femmes à vie ?

Des milliers de femmes sont victimes de viol tous les jours dans le monde mais très peu sont capables d’en parler, de se plaindre, de se battre. Pourquoi? Parce que notre « belle » société a tendance à faire porter le chapeau à la victime presque chaque fois. « Oh mais tu n’aurais pas dû sortir aussi tard ! », »Ah mais tu avais une mini jupe », »pourquoi tu te plains alors que tu as accepté de dîner avec lui », « Ne me dis pas que tu ne cherchais pas à le séduire avec tout ce maquillage »…

Mesdames… RIEN NE JUSTIFIE UN VIOL, UNE AGRESSION SEXUELLE OU UN HARCELEMENT. Ni vos vêtements, ni votre maquillage, ni votre lien avec l’agresseur (parce que même votre mari n’a pas le droit de vous forcer a avoir des relations sexuelles si vous ne voulez pas. La notion de viol conjugal existe). Il n’y a pas de circonstance atténuante pour l’agresseur et vous vous devez d’en parler pour que les choses commencent a changer. Ne vous taisez plus, parlez-en, ne laissez personne vous dire que vous avez une part de responsabilité dans cet acte ignoble ! Parlez-en car vous n’avez pas à porter ce fardeau toute seule, parlez-en pour aider d’autres femmes qui ont peur, parlez-en pour commencer une révolution, pour changer les choses.

Vous n’êtes pas seules. Ne vous découragez pas même si votre entourage direct vous fait culpabiliser… Une accusation peut être difficile à assumer et la bataille peut être rude mais cela en vaut la peine !

Il n’est jamais trop tard pour dénoncer. Même si l’agression a eu lieu il y a 20 ans, un crime reste un crime donc osez prendre la parole… Ne laissez plus rien passer… afin que les hommes apprennent à bien se tenir et à respecter les femmes. Parce que oui, ce n’est pas à vous d’entraver vos libertés pour qu’ils ne soient pas tentés mais à eux de savoir se tenir et se maîtriser.

Je le redis encore, osez en parler, osez BALANCER VOS PORCS pour que les personnes sensées autour de vous, vous apportent tout le soutien dont les victimes ont quelques fois besoin pour entamer un processus de guérison 🙁

Mon inbox est ouvert à toutes celles qui ont envie de discuter. Vous n’êtes pas seules.

Retrouvez Laetitia Ky aur sa page officielle Facebook.

Ce noble combat, nous devons tous le mener à notre niveau, pour que ce mal pernicieux soit éradiqué de notre société.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *