News & PeoplePotins

Wilfried Zaha victime d’insultes racistes

zaha wil

zaha wil

Ce fléau n’est pas prêt de s’arrêter. Encore une nouvelle victime de racisme dans le monde du football. Cette fois c’est le footballeur ivoirien Wilfried Zaha qui passe à la trappe.

Hier samedi, il a vécu une grosse journée. D’abord lors de la rencontre amicale opposant son club Crystal Palace à West Bromwich. Ce match n’a été en rien amical pour Zaha eu égard aux nombreux tacles dangereux dont il a été victime de la part des défenseurs adverses, le camerounais Allan Nyom en l’occurrence. Son nouvel entraîneur à Crystal Palace Franck de Boer l’a déploré au sortir de la rencontre dans les médias: “Ils ont cherché à le blesser”.

Après le lynchage physique sur le terrain, Wilfried Zaha a été aussi confronté à un lynchage mental sur les réseaux sociaux, exaspéré par des messages racistes de la part des supporters de Liverpool et son ancien club Manchester United. “Si les fans de Manchester United et Liverpool se sentent mieux en me traintant de singe noir par messages… N’hésitez pas à continuer si ça rend votre journée meilleure”. Message posté sur son compte Instagram. Il l’a plus tard supprimé.

zaha

L’international ivoirien présélectionné chez les anglais un temps, n’a vraiment pas eu de temps de jeu avec les Three Lions pour un match officiel. Le natif d’Abidjan a finalement décidé de jouer pour son pays d’origine la Côte d’Ivoire au nez et à la barbe des anglais. Et depuis, il cartonne. Auteur d’une grosse saison, il attire des convoitises de grands clubs durant ce marché de transfert. N’y aurait-il pas du regret dans ces insultes déplacées de la part de ces fans, surtout ceux de Manchester où il a déjà joué ?

Zaha, 24 ans, a encore une grosse marge de progression pour atteindre le top niveau des Ballons d’Or. Il est sur le chemin.

Rolyvan

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

deux × deux =