Bien-êtreLife style

Sommeil et fatigue au bureau: comment rebooster son énergie ?

sommeil-fatigue-baillement-2ca540-1@1x

sommeil-fatigue-baillement-2ca540-1@1x

L’envie de dormir vous coupe les jambes chaque après-midi au travail ? Il est temps d’agir. Apprenez à vous écouter, à choisir les bons aliments, à vous reposer et à bouger au bon moment pour rester alerte toute la journée.

Vous connaissez probablement cette situation: il est 14 heures, vous avez une tonne de travail à terminer avant de rentrer chez vous, mais tout ce que vous voulez faire, c’est vous allonger sur votre bureau et dormir. La baisse d’énergie et de concentration de l’après-midi peut entraîner des erreurs et une perte de productivité importantes. Si ce problème a lieu chaque jour, voici quelques conseils pour reprendre le contrôle.

Suivez votre rythme

Les coups de “mou” ont souvent lieu à la même heure de la journée. Apprenez à vous écouter et à respecter votre rythme. Dans la mesure du possible, planifiez vos activités de travail en fonction des pics d’énergie. En général, le début de matinée, vers 8-9 heures, est un très bon moment pour s’attaquer aux tâches les plus exigeantes d’un point de vue cognitif.

Choisissez les bons aliments

Fuyez les casse-croûte chargés en sucre. Ils peuvent vous donner un peu d’énergie pendant quelques dizaines de minutes, puis provoquer une somnolence encore plus importante qu’avant quand l’effet s’estompe. Pour rester concentré toute la journée et vous sentir rassasié plus longtemps, optez pour un déjeuner à base de protéines, de céréales complètes, de légumes et de fruits riches en fibres. Faites également attention à l’apport calorique : un repas lourd sera difficile à digérer et risque de vous fatiguer.

Faites une petite sieste

Si vous avez du mal à garder les yeux ouverts, faire une sieste semble la solution évidente. Des chercheurs ont prouvé que le fait de dormir pendant quelques minutes au cours de la journée réduit la somnolence et aide à garder le cerveau actif. La durée ne doit pas dépasser les 20 minutes, au risque de se réveiller avec une sensation “vaseuse” et désagréable qui peut persister jusqu’au soir. Si votre supérieur·e hiérarchique s’oppose à l’idée d’une sieste, vous pouvez lui signaler qu’un nombre croissant de grandes entreprises ont déjà adopté des politiques favorables à ce sujet.

Déplacez-vous

Descendez l’escalier, remontez le couloir, profitez-en pour dire bonjour aux collègues, utilisez la corde à sauter dans le parking, pratiquez du yoga sur votre bureau…en somme, activez-vous, comme vous pouvez. Bouger son corps est un excellent moyen de le booster et d’en remonter le niveau d’énergie. Si votre travail le permet, sortez dans un parc, un jardin ou une forêt pour lutter contre la léthargie et améliorer votre humeur.

Source: Santemagazine.fr

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

3 + sept =