News & People

Quand Bop De Narr attaque en chanson Emma Lohoues, Biscuit de Mer,…

bop de narr

bop de narr

Le nouveau titre de Bop De Narr crée des émules sur la toile. L’artiste n’est pas passé par quatre chemins pour “attaquer” Emma Lohoues, Biscuit de Mer, Diaba Sora, et autres Sara Davilla…

Le rappeur vient de frapper à nouveau. Après son récent titre “Vilain” quelque peu critiqué parce qu’il indexerait de “mauvaise manière” Aristide Bancé, Paul Pogba et d’autres hommes publics, Bop De Narr récidive cette fois avec la gent féminine.

En effet, dans son titre “C’est payant”, fraîchement sorti vendredi dernier, il cite le nom d’Emma Lohoues, Biscuit de Mer, Diaba Sora, Sara Davilla, Eudoxie Yao. Il ne manque pas de dire que pour avoir ces belles dames à forte notoriété sur les réseaux sociaux, il faut payer. Elles seraient donc, comme on le dit à Abidjan, des “géreuses de bizi”. En d’autres termes, elles se vendraient aux hommes pour obtenir le luxe qu’elles présentent.

“Nous tous on sait que c’est payant”, “Entre nous, est-ce que j’ai menti”, affirme l’artiste. Dans les couplets de sa chanson, il n’hésite pas à dévoiler les attitudes propres aux filles faciles et aux mœurs légères. Et comme il n’a pas froid aux yeux, il mentionne aussi les hommes, personnalités publiques qui seraient leurs “clients”. Jumaa Saeed, Max Gradel, Franck Kessié, Commissaire 5500, Président Extractor et un ministre ivoirien ont été cités.

Quelles seront les réactions de toutes ces personnes-là ? Bop De Narr s’en sortira-t-il sans éclaboussure ?

Nous y reviendrons amis lifeurs. Pour l’heure, on vous laisse découvrir cette chanson… à polémique.

Rolyvan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

vingt − 10 =