News & People

Pat Sako coincé par le Ministre Maurice Bandaman: A’Salfo en médiation

pat sako1

pat sako1

La situation s’est envenimé entre Pat Sako et le Ministre Maurice Bandama au point qu’A’Salfo, artiste très influent du milieu et proche du ministère de la Culture fait mains et pieds pour restaurer l’entente entre les deux parties.

Fin Juin, Pat Sako a lancé une grosse bombe sur les réseaux sociaux dans un statut intitulé “Grosse magouille au BURIDA”. Il accuse le Ministre d’avoir détourné près de 240 millions de francs CFA, sous le mandat de Sery Sylvain PCA du BURIDA. Une somme qui devrait être redistribuée aux artistes ivoiriens. L’artiste zouglou dénonce les méthodes du Ministère en collaboration avec le BURIDA. Ces deux structures tutelles encaisseraient l’argent des artistes sans le leur remettre.

« LE MINISTRE BANDAMA MAURICE (ECRIVAIN) ET BIEN D’AUTRES AVANT LUI, TOUCHENT EN MOYENNE 15.OOO.OOOFCFA PAR RÉPARTITION. SOIT PRES DE 60 MILLIONS PAR ANS ET 240. 000.000 FCA DURANT LE MANDAT DE 4 ANS DE SON PCA QU’IL AURA CHOISI; DE MANIÈRE OFFICIELLE. ALLEZ-VOUS IMAGINER CE QUI SE PASSE DE MANIÈRE OFFICIEUSE SURTOUT QUE LES RÉPARTITIONS DE DROITS GÉNÉRAUX SE FONT SANS AUCUN CRITÈRES. PENDANT CE TEMPS LE CRÉATEUR DE CET ARGENT SE MEURT»

Face à ses accusations, Maurice Bandaman a été catégorique. “Tout ceci n’est que mensonge”, soutient-il lors de son interview accordée aux confrères d’Afrikipresse. “Peut-il donner les preuves de ce qu’il dit ? (…) Dans les textes du BURIDA, il y a la contribution au fonds de soutien à la culture. C’est ce qui alimente la contribution du ministère à l’attention des artistes. C’est ce qui permet au ministère de soutenir les artistes en cas de besoin ou bien lorsqu’ils sont malades”.

Le Ministre menaçait de le poursuivre en justice. L’affaire a commencé a prendre une autre ampleur. Pat Sako disait être à aller jusqu’au bout et faire la prison s’il le faut. Mais là, l’étau se resserrant pour de vrai autour de l’artiste, il a été obligé de revoir sa position pour une résolution à l’amiable de ce différend.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises, salon et intérieur

A’Salfo, artiste très influent du milieu et proche du ministère de la Culture, joue la médiation pour que tout s’arrange calmement et sans prise de tête. Selon des sources concordantes, A’Salfo aurait plaidé auprès du Ministre afin que celui-ci retire sa plainte, afin de donner la chance à un règlement en ‘’famille’’ du conflit qui oppose le ministre et l’artiste chanteur. En attendant la réponse du Ministre, A’salfo aurait conseillé au chanteur Pat Sacko, qu’il a reçu plus tôt dans la journée de faire amende honorable en s’excusant auprès du Ministre.Les choses sont en bonne voie pour Pat Sako.

YRK

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

cinq + six =

SNEDAI