A la uneAgenda

Ourson 13, attention, ça va cartonner !

2

2

Dénicheur de talent, passionné et toujours à la tâche, le producteur Jean-Louis Adiko vient de mettre le grappin sur une nouvelle pépite du nom d’Ourson 13. Le 5 février prochain, sortira ‘’Fermez la boca’’, un single qui viendra surement chambouler l’univers de l’afro-beat made in Côte d’Ivoire…

Peux-tu te présenter aux lecteurs de Life Magazine ?

À l’état civil, je réponds au nom de Laurane Boka Mené, j’ai 20 ans et je fais du design

Comment allies-tu musique et design ?

J’ai débuté la musique au lycée, à l’âge de 17 ans. Et, le fait d’écrire mes propres chansons m’a motivé à faire du design. Pour répondre donc à votre question, il faut juste savoir que j’arrive à faire la part des choses. Quand il est question de travailler pour l’école, je me dispose à cela, et idem pour la musique.

Le 5 février prochain sortira ton premier single, comment s’intitule-t-il et dans quel état d’esprit es-tu ?

(Rire). Mon premier single s’intitule ‘’Fermez la boca’’ qui veut dire fermer la bouche. Juste pour dire qu’il faut être au-dessus de tous les préjugés et de tous ce que les gens pourraient dire sur vous. Lorsque qu’on s’est imposé un style et un mode de vie, l’avis des autres ne compte pas en fait !

1

‘’Fermez la boca ” est partie d’une histoire personnelle ?

Non, pas forcément ! Je chante cela juste pour mettre de l’ambiance ! En même temps, je me suis dit que les messages passent mieux dans des chansons dansantes, voilà ce qui explique cela ! Plus ça sera dansant et entraînant, mieux cela ne touchera plus de personnes à mon humble avis.

Dans quelles conditions as-tu enregistré cette chanson ?

Cette chanson, je l’avais écrite en 2017. Ce n’est qu’après ma signature dans le label JL Adiko Production que je l’ai réécrite…

Dans quel registre musical s’inscrit Ourson 13 ?

J’excelle dans l’afro-beat et l’afro love tout cela, dans un savant mélange d’ambiance en fait ! Parfois, il m’arrive de débuter par des couplets calmes, mais la suite est entraînante…

Musicalement parlant, quels sont ces artistes-là qui t’ont influencé ?

Beaucoup, mais au niveau de la France. On va dire Aya Nakamura et bien d’autres ! Au plan local, on ne parlera pas forcément d’influence, mais j’aime bien Mc One, Kiff No Beat et Ariel Cheney également.

À quoi devront s’attendre les mélomanes le 5 février prochain ?

À de la bonne ambiance tout simplement ! Et tout cela dans un bon état d’esprit !

5

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

vingt − 10 =

SNEDAI