News & People

Miss Ginakas crie son ras-le-bol

zokora-gina

zokora-gina

Depuis son idylle avec le footeux  ivoirien Zokora Didier, Miss Ginakas est sous le feu des projecteurs médiatiques ivoiriens. Quoi de plus normal lorsqu’on est de force ou de gré dans le monde people, encore plus quand on est en couple avec une célébrité comme l’ancien capitaine des éléphants. 

Chacun de ses faits, sur les réseaux sociaux surtout, est scruté à la loupe. Elle a été récemment l’un des sujets de la chroniqueuse “kpakpato” de l’émission C’Midi Alisar Zena. La chroniqueuse a présenté une photo où on voit bien Miss Ginakas avec en face d’elle des piles de billets de banque, comme si elle l’exhibait. Cependant, la chroniqueuse a toutefois finit par admettre que cette image est certainement un montage via Photoshop. L’a-t-elle fait exprès ou est-ce juste une erreur?

gina

En tout cas, l’image de Ginakas aurait pu prendre un coup. Zokora Didier son époux s’en est offusqué. Ginakas, d’habitude passive à ce genre de remarques, a elle-même fait une sortie fracassante à ce sujet dans un long message posté sur son Instagram:

“Bonsoir à vous qui me suivez. J’aimerais avant tous propos vous dire merci pour vos messages d’encouragement et de soutien. Vous êtes tous formidables les uns après les autres. Si j’ai décidé de parler aujourd’hui et pas avant, c’est parce que la bêtise insiste toujours et avec l’éducation que j’ai reçue, avant de parler, demande-toi si ce que tu vas dire est mieux que le silence. J’ai préféré m’occuper de mon business et charbonner pour essayer de donner vie à certains de mes projets et ma vie future avec mon mari et celui de nos enfants. Depuis 2015, maintes fois j’ai été vilipendée, insultée sur les réseaux sociaux et dernièrement à la télévision. L’amour n’a pas de frontière, ni de nationalité et pourquoi devrais-je subir tout cela? Parce que, je ne suis pas ivoirienne? L’amour de ma famille et mon mari sont mon bouclier et me permettent d’avoir la tête haute et d’être droite dans mes bottes. Dans la vie, on aura toujours des personnes qui voudront nous tirer vers le bas et je suis face à ces personnes-là aujourd’hui, mais ma détermination et ma foi en Dieu m’aideront toujours à surmonter chaque obstacle de ces personnes cupides et méchantes à qui je n’ai rien fait si ce n’est d’être liée amoureusement à un homme. Ces personnes qui puisent leur essence dans le malheur des autres, qui prennent un malin plaisir à rabaisser les autres. J’ai ma vie privée que peu de personnes peuvent se vanter de connaître qui est différente de celle que je décide de montrer sur les réseaux sociaux. J’ai été traitée de prostituée de je ne sais plus quoi tant de choses pour un but, savoir qui je suis et me porter préjudice auprès de mon homme. L’amour que j’ai pour ce dernier est si fort qu’il nous aidera à aller de l’avant avec la même vision. Je ne rentrerai pas dans une quelconque guerre semblable à celle des tapineuses pour un territoire. Je comprends mieux maintenant la citation de cet artiste ivoirien Kaaris qui disait “, Les rumeurs, c’est comme les bites, c’est toujours dans la bouche des salopes.”

À bon entendeur…

ROLYVAN

 

 

 

 

 

Pourvue que ce message le message soit respecter et qu’elles puissent vivre sa vie amoureuse dans la tranquillité.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

5 × cinq =

SNEDAI