A la uneDans le MagNews & People

LIFE 175 / Youssouf Ballo, DG Legafrik : “Nous simplifions la vie des entrepreneurs”

YBA

YBA

Leader des services juridiques en ligne en Afrique de l’Ouest, la structure Legafrik simplifie la vie des entrepreneurs en leur permettant de créer leurs entreprises en ligne et en quelques clics.

 

‘‘Aujourd’hui Legafrik est le leader des services juridiques en ligne en Afrique de l’ouest’’

 

Vous êtes à la tête de Legafrik, une entreprise numérique objectif de développer une innovante qui s’est donné pour offre de services juridiques dématérialisés. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Youssouf Ballo, directeur général et co-fondateur de Legafrik. Avant de co-fonder Legafrik, j’ai travaillé en tant que juriste dans un cabinet d’avocats puis au département juridique d’une entreprise technologique en France.

A quel besoin répond Legafrik ?

Legafrik simplifie la vie des entrepreneurs en leur permettant de créer leurs entreprises en ligne et en quelques clics, modifier les statuts de leurs sociétés, approuver leurs comptes et états financiers et lancer des procédures de recouvrement de créances. Cela fonctionne de la manière suivante: l’utilisateur se rend sur le site Legafrik.com, indique la formalité qu’il souhaite accomplir (créer une société par exemple) et répond à un questionnaire dynamique en quelques minutes. Ses réponses alimentent une base de données juridiques.

Ses documents personnalisés sont générés en Word et PDF. Des experts juridiques et des formalistes accomplissent toutes ces formalités administratives, juridiques et fiscales. Legafrik est présente dans cinq pays, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Togo, le Burkina Faso, le
Bénin avec une cinquantaine de collaborateurs.

Qu’est-ce qui fait la spécificité de Legafrik, sur ce marché assez concurrentiel ?

Nous sommes la seule Legaltech en Côte d’Ivoire. Nous sommes 100% digital. Nos clients peuvent accomplir l’ensemble de leurs formalités en ligne sans obligation de se déplacer. Aussi, à la différence des acteurs traditionnels, Legafrik propose à sa clientèle des prestations juridiques à moindre coût.

Quelle est votre vision pour Legafrik dans les cinq prochaines années ?

Aujourd’hui Legafrik est des services juridiques en ligne en Afrique de l’Ouest avec près de 7000 entreprises accompagnées. Nous ambitionnons de faire de Legafrik dans les années à venir, la première référence juridique dans toute l’Afrique avec une présence effective en Afrique anglophone et au Maghreb.

Quels sont les défis auxquels vous avez eu à faire face durant ces 4 années?

Le premier défi a été de faire adopter le digital aux entrepreneurs. En effet, étant habitués à accomplir leurs démarches de façon traditionnelle, leur faire accepter qu’il était possible désormais de créer leurs entreprises à l’aide de leurs smartphones sans avoir besoin
de se déplacer n’était pas chose aisée. Aussi, le second défi était d’arriver à réaliser des formalités sur l’ensemble du territoire ivoirien. Enfin, le dernier défi fut l’internalisation de Legafrik: les difficultés auxquelles il fallait faire face pour ouvrir des bureaux à l’international.

Et si vous devez faire un bilan à mi-parcours de vos activités, ce serait lequel ?

Comme marqué plus haut, nous sommes incontestablement le leader des services juridiques en ligne en Afrique de l’Ouest. Grâce à notre process dématérialisé, près de 7000 entreprises ont eu recours à nos services. Le bilan est donc très positif.

Vos projets et perspectives ?

Après 4 ans d’existence, nous avons constaté que les Ivoiriens sont confrontés aux lenteurs administratives dans plusieurs secteurs c’est pour cela que nous lançons de nouveaux services dématérialisés pour leur simplifier le quotidien. Le premier secteur avec beaucoup de paperasse est évidemment l’immobilier avec son lot d’arnaques de tous genres, ses nombreux litiges. Cela décourage de nombreux usagers dans l’acquisition de parcelles ou de biens immobiliers. C’est pourquoi, nous lançons Legafrik immo qui est une plateforme qui permet de sécuriser administrativement les opérations ou acquisitions immobilières de nos clients. Via notre plateforme, les clients pourront faire une vérification de l’authenticité des documents avant l’acquisition d’un terrain. Une fois la vérification effectuée, ils pourront introduire via notre plateforme, une requête d’ACD.

Cela réduira les arnaques liées aux achats de terrains. Envisagez-vous de lancer d’autres services ?

Bien évidemment. Nous voulons toujours apporter de la simplicité là où il y a de la complexité administrative. Nos clients pourront introduire auprès de l’OAPI (Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle) une demande de dépôt de marque. Ils pourront bénéficier de notre expertise pour le montage de dossiers de financement et d’appels d’offres. Pour nos clients transporteurs, nous leur permettrons d’accomplir leurs formalités de carte de transporteur ou de carte de transport depuis notre plateforme.

 

 

Extrait du Life Magazine N°175

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

seize − un =

SNEDAI