A la uneDans le MagLife style

[LIFE 146] Evasion: Week-end découverte à Nassian

IMG_5946 - Copie (Copier)

 

IMG_5880 - Copie (Copier)

Ce mois-ci, notre randonnée touristique nous a amenés à la découverte de la commune de Nassian, petite agglomération de plus de 14 000 âmes, située dans la région du Bounkani, à quelque 466 kilomètres, au nord-est de la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Muni de ma 4G Orange, ce voyage a été l’un des plus enrichissants de toutes nos découvertes à travers le pays profond.

La montagne sacrée du ‘’Gbôkônou’’

De passage à Nassian, tout visiteur sera vite captivé par la montagne sacrée du ‘’Gbôkônou’’ qui se dresse avec fière allure dans les confins du paysage. C’est par une seule piste qu’on Accède à ce mont qui sert encore aujourd’hui aux rites sacrés du peuple Koulango (autochtone de Nassian). De ma connexion 4G , j’ai pu balancer mes stories et photos prises avec mes amis via Snapchat, Instagram et WhatsApp. Ce fut tout simplement fabuleux !

IMG_5636 - Copie (Copier) IMG_5664 - Copie (Copier)

Angobila, le village des forgerons…

Le saviez-vous ? le peuple Koulango serait venu d’Ethiopie. Ce peuple est, selon Ouattara Yao, (l’un des tout derniers garants du peuple Koulango) les résidents authentiques de Nassian. Agriculteur à la base, les Koulangos ont fini par se convertir en forgerons. D’abord, pour fabriquer des machettes et dabas nécessaires pour l’agriculture, ensuite pour confectionner des armes à feu (fusils etc.), utiles pour la défense de leur territoire. Pour la petite histoire, sachez qu’après une grande bataille, ce peuple a dû replier sur le présent site qui deviendra par la suite Nassian et qui signifie : ‘’pour que nos pieds se dégonflent’’. C’est avec fierté que j’ai partagé mes selfies et mes statuts WhatsApp pris avec ce vaillant peuple.

IMG_5906 - Copie (Copier)

‘‘N’Amandjara’’ ou le refuge du lion…

Paisible, luxuriante et parfois effrayante, la forêt sacrée de ‘’N’Amandjara’’ est formellement interdite à la chasse… Autrefois pourvoyeuse de la seule source d’eau dans la contrée, la forêt sacrée du ‘’N’Amandjara ’ était la propriété exclusive des lions, nous apprend Kra Kouamé Kobénan, chef du village de Nassian. Un pacte de non-agression entre les populations et les lions avaient été alors trouvé, en échange de provisions en eau. Ainsi, aucune machette ni arme à feu y est autorisé. Des singes, des serpents (Boa…), et même des lions sont encore visibles sur ce site. Grâce à ma connexion 4G d’Orange, J’ai pu partager quelques vidéos et Snapchat avec des proches.

IMG_5946 - Copie (Copier)

Tout comme les toutes premières escapades à travers le pays profond, j’ai pu découvrir des sites nouveaux que j’ai eu le privilège de partager avec mes amis, grâce à ma 4G.

Didier Koré

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

quatorze − six =