News & People

« Les Foulées de Mermoz courent plus loin » offrent 1.238.000fr à l’ONG YIAMEKOU

47577173_2220582288195710_5585642081260404736_n

5

La journée du vendredi 7 décembre a été un moment de partage au Lycée international Jean Mermoz de Cocody. Les élèves dudit établissement ont fait don de 1.238.000fr à l’ONG YIAMEKOU. Cette somme a pu être collectée grâce aux élèves qui ont participé aux « Foulées de Mermoz courent plus loin ».

« Les foulées de Mermoz » représentent un concept sportif selon lequel chaque élève choisi un parrain et participe à un marathon organisé chaque année par l’établissement. A l’issu de la compétition, le parrain reverse de l’argent à l’élève en fonction du nombre de kilomètre parcouru. Cette année, toujours dans l’élan des foulées, les élèves ont pris part au « Marathon d’Abidjan » en juillet dernier. « Les foulées de Mermoz » sont alors devenus « Foulées de Mermoz courent plus loin ». Les parrains ont par la suite récompensé leur filleule. Le total de cette récompense s’est élèvé à 1.238.000fr. Cette somme a été reversée à l’ONG YIAMKOU. Une structure qui travaille à redonner le sourire aux enfants en milieu rural. Sa présidente Mme Bakayoko a affiché sa satisfaction face à cet acte humain. « Ces enfants en milieu rural ne bénéficient, parfois, d’aucun moyen de distraction après l’école. Ce don nous aidera à continuer la réalisation de nos projets qui sont la construction d’airs de jeux, la mise en place de clubs ludiques, la réhabilitation d’établissement, la distribution de kit scolaire, etc. (…) Grâce à vous, YIAMEKOU continuera de soutenir les plus faibles » a-t-elle informé.

La quinzaine d’élève ayant participé aux « Foulées de Mermoz courent plus loin » ont été félicités et distingués devant tout leurs camarades.

Dé Kouédé Junior, élève en classe de tle S1, est revenu sur les motivations qui l’ont poussé à participer à cette course « j’ai été habité par l’envie d’aider les plus démunis. C’était un devoir moral pour moi de participer et de contribuer à redonner le sourire à ces enfants en milieu rural. J’ai couru 10 km. » A-t-il relevé.

« C’était la première fois pour moi de courir à un marathon comme celui-là. Ça m’a fait plaisir d’y participer. Même si c’était difficile, je ne me suis pas arretée car je c’était pour la bonne cause que je le faisais » a affirmé Safi Diop, élève au LIJM.

Ce type d’activité extrascolaire incite les élèves au dépassement et au don de soi pour les autres. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition qui aura lieu en février 2019. Vive les foulées de Mermoz !

 2 3 47577173_2220582288195710_5585642081260404736_n

Fabrice N’dé

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

15 − 13 =