A la uneNews & People

La Super League fait trembler le monde du football !

super league ball

super league ball

Douze grands clubs européens ont annoncé la création d’un nouveau tournoi qui viendra concurrencer la Ligue des Champions de l’UEFA : La Super League. En réaction à cette annonce, l’UEFA et la FIFA ont aussi pris des mesures contraignantes qui finalement divisent le football mondial en deux hémisphères virtuels : ceux qui mettent en avant la création de tournoi beaucoup plus lucratif et ceux qui s’accrochent au traditionnel tournoi ouvrant toutefois la porte à quelques innovations.

Le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atletico Madrid, Manchester United, Manchester City, Liverpool, Chelsea, Arsenal, Tottenham, Juventus, AC Milan, Inter Milan… Voici la liste des 12 clubs fondateurs derrière la Super League. Selon la formule de ce tournoi, ils devront être rejoints par 3 autres grands clubs européens. 5 clubs seront invités à participer au tournoi (choisis selon leurs performances la saison précédente) avec les 15 premiers clubs à chaque édition.

La Super League sera donc constituée de deux poules de 10 équipes. Les 3 premiers de chaque poule sont directement qualifiés pour les quarts de finale. Les 4e et 5e de chaque poule s’affrontent en barrage pour tenter de décrocher les deux autres places en quarts de finale…

Le vainqueur de la finale de la Super League empochera 19 M€. Le finaliste 15 M€. Les demi-finalistes 12 M€. Les quart de finalistes 10,5 M€.

Chaque victoire pour un match de groupe fera empocher 2,7 M€ et 900 K pour un match nul.

“Nos 12 clubs fondateurs représentent des milliards de supporters à travers le monde et 99 trophées européens. Nous nous sommes réunis et nous transformerons la concurrence à l’échelle européenne, en mettant le sport que nous aimons tant sur une base durable”, a affirmé Andrea Agnelli, boss de la Juventus et président de l’Association Européenne des Clubs. Au cœur de la création de la Super League, il vient de démissionner de son poste de président de l’Association des clubs.

Ainsi se présente la configuration de la Super League, où on ne verra pas les petites équipes côtoyer les plus grandes en compétition continentale.

En réaction à cette ligue des clubs qui vient chambouler le monde du football en Europe, l’UEFA et la FIFA ont pris des mesures pour contrer les grands clubs.

« La FIFA ne peut que désapprouver une Ligue européenne fermée et dissidente hors des structures du football. La FIFA veut clarifier qu’elle se positionne fermement en faveur de la solidarité dans le football et d’un modèle de redistribution équitable. La FIFA se positionne toujours en faveur de l’unité dans le football mondial et appelle toutes les parties impliquées dans des discussions houleuses à engager un dialogue calme, constructif et équilibré pour le bien de ce jeu »

Les instances du foot à l’échelle européenne et mondial annoncent les sanctions suivantes :

  • Les joueurs des clubs qui participeront à la Super League ne prendront pas part à des compétitions en équipe nationale comme l’Euro et la Coupe du Monde.
  • Les clubs de Super League risquent aussi d’être bannis des championnats nationaux et des compétitions continentales traditionnelles comme la Champion’s League. D’ailleurs, dès cette année, le Real, Chelsea et Manchester City ne participeraient plus aux demi-finales de la Champion’s League.

L’UEFA a par ailleurs annoncé qu’à partir de 2024, la traditionnelle Champion’s League connaîtra une nouvelle formule. Telle que présentée, elle ne rassure toujours pas les grands clubs qui se disent acculés financièrement et prêts à mettre un système en place pour engranger plus d’argent sur les droits TV, les pubs et une meilleure visibilité sur la manne dans le foot. Ce système, c’est la Super League !

On attend encore de voir ce que donneront les discussions entre les clubs et les faîtières du foot mondial dans les heures et jours qui suivent.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

1 × cinq =

SNEDAI