Enfants accueillant le président chinois Hu Jintao, en visite officielle au Liberia en 2007.

Le Chef de la Diplomatie Chinoise, Wang Yi annonce l’annulation de 23 prêts contractés par 17 pays africains. La nouvelle est tombée au cours d’une réunion récente de la coordination de la coopération sino-africaine. Arrivés à échéance fin 2021, la Chine décide de les annuler purement. La raison ? aucune réponse concrète n’a été donnée jusqu’à présent. Les montants ainsi que les pays concernés par cette restructuration de dettes restent un mystère.

Quoiqu’il soit peu probable que les Etats du continent soient en mesure de respecter leurs engagements financiers vis-à-vis de l’Empire du Milieu, ce geste reste symbolique et arrive à point nommé. La Chine a précédemment orchestré ce genre de manœuvre au Congo, en Angola et en Zambie. Les créances totales de la Chine en Afrique sont évaluées à 150 milliards de dollars depuis 2000.

 

Orphé Konan

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

dix-huit − six =

SNEDAI