A la uneLife styleNews & People

Cruella : Voici pourquoi vous devez absolument voir ce film dans les salles Majestic

CRUELLA-RESEAUX-SOCIAUX-CARRE-INSTA_1080x1080_SANS_DATE

CRUELLA-RESEAUX-SOCIAUX-CARRE-INSTA_1080x1080_SANS_DATE

Cruella est à l’affiche dans les salles de cinéma du Majestic depuis ce 25 juin. Nous avons pris part à la toute première diffusion au Majestic Ivoire vendredi dernier. Nous avons été sensibles en divers points que nous avons mentionné dans cet article.

FILM DU MOMENT

Cruella est une comédie-dramatique réalisée par Craig Gillepsie. Le film, sorti la semaine dernière est sur les lèvres de tous les analystes et férus de cinéma du monde, épié et disséqué pour les performances des acteurs principaux mais aussi pour ses caractéristiques techniques, la direction artistique.

INSPIRÉ DES 101 DALMATIENS

Cruella est en fait un personnage créé par le romancier Dodie Smith dans les 101 Dalmatiens qui a été ensuite adapté au cinéma par les studios Walt Disney Pictures spécialisés dans les films d’animation.

LES TROUBLES DE L’ENFANCE

Dès le départ, on s’aperçoit que notre personnage principal, encore enfant, est quelque peu bipolaire, passant d’un extrême à l’autre. Estella revendique très tôt sa part sombre, Cruella, qu’elle n’hésite pas à afficher dans ses relations interindividuelles à l’école et avec sa maman. L’histoire de Cruella s’enfile autour du traumatisme qu’elle a vécu étant enfant.

ENFANTS DANS LA RUE

La rencontre entre Estella et les deux petits voyous Jasper et Horace, qui s’adonnent au pick-pocket et autres arnaques du genre pour survivre dans la rue rappelle au spectateur ce qu’endure au quotidien ces bambins qu’on croise à nos carrefours. À la merci des vicissitudes relatives à la vie dans la rue, ils se laissent aller à ses pratiques répréhensibles. Mais au fond, comme on a pu le constater, ces petites pestes font preuve d’humanisme. Solidarité, entraide, générosité. En plus d’avoir hébergé Estella, l’un d’eux lui a permis d’intégrer une maison de mode, un petit pas oh combien important pour la carrière de celle qui se fera connaître sous le nom de Cruella.

“ON NE DEVIENT PAS UNE LÉGENDE EN ÉTANT GENTILLE”

PERSONNAGES ATTACHANTS

Tous les personnages dans ce film partagent l’histoire de ceux qui font partie de notre quotidien. C’est le cas des douillets Jasper et Horace, qui ont aidé et soutenu leur ami Estella jusqu’au bout. Idem pour Artie, le jeune styliste efféminé dont la rencontre avec Estella a créé un super cocktail explosif de créativité stylistique. Même la baronne, l’antagoniste de Cruella a cette pincée de sympathie qu’on lui accorde à un certain moment du film.

MODE ET NON-CONFORMISME

Se démarquer, sortir de ce qui est conventionnel, commun, l’originalité, l’innovation, voici ce que prône la très vénérée et pointue baronne. Cruella s’inscrit dans cette même veine avec encore un peu plus d’audace. C’est d’ailleurs ça, l’essence de la mode. Pour nos yeux, nous avons été servis !!! Certainement qu’on verra certains costumes être répliqués sur les tapis rouges de grandes cérémonies hollywoodiennes.

L’UNIVERS DU TRAVAIL ET RELATION EMPLOYEUR-EMPLOYÉ

Dans Cruella, il nous est dépeint la relation entre entre employeur et employé. Nous avons retenu ces deux tableaux. Le premier, Estella qui débarque dans une maison de mode mais en tant que agent d’entretien. Elle, qui a le potentiel pour être styliste et designer ne peut outrepasser ses fonctions. Il lui a fallu énormément d’audace et le risque de se faire renvoyer avant de passer un cap. Le second, c’est la relation de supérieur à subalterne entre la baronne et Estella. Elle se devait d’être à l’entière disposition de sa patronne et de suivre scrupuleusement les prescriptions jusqu’au jour où…

L’EGO SURDIMENSIONNÉ ET SES REVERS

Emma Thompson dans son rôle de la baronne a été tout simplement fabuleuse. Méchante et opiniâtre à souhait, elle a servi des cours (pour qui veut en prendre) d’ego surdimensionné. Son manque de reconnaissance, d’humilité et de pardon et sa soif exacerbée de lumière lui a coûté très cher au final.

LE TRAVAIL EN ÉQUIPE

Si Cruella est parvenu tant bien que mal a ses fins, il convient de rappeler qu’elle ne s’est pas construite seule. Il lui a fallu des coups de pouce. Jasper et Horace, Artie, Anita son amie d’enfance devenue journaliste, autant de personnages dont la présence et l’action ont été importantes pour Cruella.

L’AMBIANCE CINÉMA MAJESTIC

Regarder un film comme Cruella dans l’ambiance des salles Majestic à Abidjan est juste sensationnel. La chaleur et la clameur du public, les expressions émotives des uns et des autres, la sonorisation et autres, autant de de facteurs qui rendent uniques les diffusions en salles en couple, en famille ou entre amis.

 

Ne vous faites pas prier et rendez-vous dans les salles Majestic pour découvrir ce film. Vous nous en direz des nouvelles !

Rejoignez la communauté Facebook Majestic Cinema pour ne rien rater des programmations en salles.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

20 + sept =

SNEDAI