A la uneNews & People

Ce que Thura Tour 2 Garde reproche aux médias et au public ivoirien

Thura

Thura

Thura Tour 2 Garde vient de faire une sortie sur les réseaux sociaux adressée particulièrement aux médias ivoiriens et aussi au public.

Il dénonce le manque de soutien dans la diffusion des productions made in Côte d’Ivoire au détriment de celles venant d’ailleurs. Il en faut plus, partage-t-il, comme cela est fait en France, aux USA ou plus proche de nous au Nigeria ou au Ghana. Les médias et le public dans ces contrées consomment local d’abord. Et c’est cet exemple qu’il veut voir être suivi en Côte d’Ivoire pour soutenir la musique d’ici.

“J’ai fait un constat aujourd’hui en écoutant nos médias (notamment radio).
En France où j’ai eu la chance d’aller à plusieurs reprises, Maître Gims, Niska, Ninho, etc… ne vont pas lutter les playlists de diffusion radio avec Mix Premier, Josey, Bebi Philip, etc…
Au Nigeria pareil, ce sont les Wizkid, Davido, Yemi Alade qui sont plébiscités. Est-ce qu’une radio nigériane et ghanéenne jouent de la musique africaine francophone même ? Je me pose la question…
Mais chez nous ici là, sur nos propres médias, on va lutter avec les Chris Brown, les Lil Wayne, ensuite avec les Dadju, les Booba, et après avec les artistes nigérians.
Je ne sais pas si c’est normal mais je m’interroge.
Peut-être que nous artistes ivoiriens ne travaillons pas assez et qu’on élève pas le niveau de nos productions ? C’est peut-être une piste de réponse… En tout cas, je m’interroge.
Je pourrais également vous parler de nos DJ qui sont très pressés de jouer des sons d’artistes d’ailleurs (qui en général ne les connaissent même pas) mais traînent les pas pour jouer les sons de leurs frères .
Bon, peut-être qu’ils font ça parce que c’est ce que vous aimez, vous le public…
Pour paraphraser mon gars @dskonthebeat « L’aliénation culturelle est la forme la plus redoutable de la colonisation des peuples.» (…)”

Avec son binôme Jimmy James, le duo Tour 2 Garde a sorti récemment un album #Victory d’où sont extraits les tubes “Coquer”, “Laisse moi t’aimer”, ou encore “Baisse la garde” à kiffer sur toutes les plateformes d’écoute et téléchargement légales.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

6 + neuf =

SNEDAI