A la uneNews & People

Ce que Sly 2 Sly reproche aux médias et au public ivoiriens

sly 2 sly

sly 2 sly

Invitée sur le plateau de Willy à Midi de Life TV ce 13 Août 2020, l’artiste ivoirienne Sly 2 Sly en séjour à Abidjan s’est prononcée sur l’actualité musicale en Côte d’Ivoire.

En bonne bété (peuple de l’ouest de la Côte d’Ivoire réputée pour sa franchise), elle a notifié l’une des tares de notre musique en pointant du doigt les médias et le public ivoiriens.

“Nous avons beaucoup de talents, il faut juste les encourager pour avancer. Pour moi, chacun a sa place”.

Sly 2 Sly fait une comparaison entre notre univers musical et ceux qui sont des modèles de réussite pour montrer ce qui nous manque, plus particulièrement en parlant des artistes de la gent féminine.

“Quand tu vas aux USA, il y a Rihanna, il y a Beyonce, il y a Nicki Minaj,… Chacun a son public mais ils s’encouragent de la même manière. À côté au Cameroun, il y a tellement de chanteuses, il y a Daphné, il y a Blanche Bailly, il y a Lady Ponce,… ils encouragent bien leurs artistes. On ne peut pas représenter la Côte d’Ivoire avec une seule chanteuse. Il faut encourager celles qui sont là et qui se battent depuis des années. Chacun a sa place.”

“Nous sommes tout le temps en train de mettre les artistes en conflit”

 

“Je tenais à le dire sur ce plateau. Nous sommes tout le temps en train de mettre les artistes en conflit alors qu’ailleurs on les encourage tous pour qu’ils aillent prendre des trophées. Ici, on dit celui là n’est pas fort que toi. La preuve en est qu’Arafat est parti aujourd’hui alors qu’on aurait pu l’encourager. S’il y a Sly, il y a Josey, il y a Daysie, il faut les encourager à aller de l’avant et c’est la Côte d’Ivoire qui gagnera”.

Sly 2 Sly qui cartonne depuis des semaines avec son nouveau single “Dieu te voit” (près de 2 millions de vues du clip sur YouTube) vous donne RDV ce 23 Août à l’Acoustic aux II Plateaux Vallons pour un showcase avec Molare et Kerozen en parrains artistiques.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

5 × trois =

SNEDAI