A la uneDans le Mag

Amtia G ”« Faire de la télé est un rêve que j’ai toujours muri… »

4

1

Jeune, pétillante et les idées plein la tête, la présentatrice-télé Amtia G fait le bonheur des téléspectateurs de la chaîne togolaise la plus coté. Également présente sur les réseaux sociaux, Amtia tisse peu à peu sa toile dans la sous-région à travers ses programmes télés dédiés à la gloire du Seigneur. Interview exclusive…

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Life Magazine ?

Je suis Amtia G. productrice – présentatrice sur la chaîne nationale togolaise (TVT), également présente à l’international par voie satellitaire.

Pourrait-on avoir une idée de votre parcours professionnel ?

J’ai commencé comme hôtesse de guichet à Togo cellulaire, le numéro 1 de la téléphonie mobile dans mon pays. J’ai ensuite étudié la gestion hôtelière qui m’a valu d’être directrice marketing d’un complexe hôtelier bien connu ici au Togo. J’ai en outre rebondi en tant que directrice dans un autre complexe hôtelier. Mais avant d’arriver à ce niveau, j’ai fait un tour dans le monde de la mode, précisément chez “Nadiaka” de Nadia Karimu, une designer -styliste qui figure parmi les plus connus en Afrique. Enfin, ma passion pour la télé m’a emmenée, après un casting, sur la deuxième chaîne de télé de notre pays. Grâce à Dieu aujourd’hui, j’officie en qualité de présentatrice – productrice d’émissions sur la chaîne numéro 1 du Togo.

2

Comment naît cet amour pour la télé ?

Toute petite, le domaine artistique et celui de la télé m’ont très tôt interpellée tellement je les trouvais fascinants. Alors, j’essayais de l’exprimer lors des récitals des semaines culturelles qu’organisait à l’époque mon collège. Je me suis même essayé à l’écriture de roman et à la composition de mes propres chansons (rire) ! Mais, le destin aidant, j’ai été sollicitée après un casting par une chaine de télé locale qui aujourd’hui émet sur un satellite. Le déclic est donc parti dès l’instant où ma voix a été appréciée après audition d’un spot où j’ai posé.

Des personnes vous ont-elles influencée à embrasser ce métier ?

Honnêtement non ! Mais plutôt les émotions que dégageaient certaines scènes de films et des personnages d’émissions (Journalistes, présentateurs, animatrices, chroniqueurs). Toute l’éloquence et la manière dont ceux-ci s’exprimaient sur les plateaux de télé étaient tellement bluffant ! En somme, c’est toute cette subtilité qui se dégageait autour du métier de journaliste qui a semé la graine en moi.

3

Quelle est la particularité de vos émissions ?

L’émission qui marque mon identité sur la chaîne est bien celle de la religion. Tous les dimanches, nous abordons une thématique qui met l’accent sur un fait de société qui touche les différentes franges de la population : chrétiens ou païens. À cet effet, nous invitons des consultants au fait des sujets afin d’éclairer la lanterne des uns et des autres. Outre cela, j’anime des émissions assez spéciales comme la fête de l’indépendance, la Saint Valentin, la fête des mères et bien d’autres.

Quelle est votre cible ?

Mes émissions s’adressent à toutes les couches socio-professionnelles du pays. Je pense humblement que mes objectifs sont atteints, même s’il y a encore énormément de travail à abattre. C’est toujours avec joie que je reçois des félicitations des téléspectateurs. Qu’ils soient âgés, jeunes, ou adolescents.

Parlez-nous de vos projets pour terminer…

Je nourris l’ambition de remettre mon agence de communication sur pied. ‘’Altesse Royale House Affaires Com’’ est l’agence que j’ai créée en 2015. Cette agence encadrera ces jeunes, pétris de talents qui sont trop souvent abandonnés à leur sort. Dieu aidant, je vais y arriver !

Mes projets passés étaient avec Black T qui m’avais sollicitée pour être son manager, mais mes occupations en tant que directrice marketing en ce temps ne me le permettait pas parce que lorsque je fais ou veut faire quelque chose, j’aime bien le faire en y mettant toute mon attention. Et l’année dernière, j’ai aussi eu une discussion du genre avec Amron à qui j’ai proposé de produire son dernier single, mais lui me demandais plutôt d’être son “tourneur” comme il aime l’appeler. C’est à dire un partenaire pour financer ses projets avec retour sur investissements. Ce que j’ai trouvé compliqué pour moi car moi j’aime beaucoup plus être dans mon rôle de productrice pure et simple et non “dans les affaires”

Par contre, ‘’Changeons de mentalité ” est la toute première émission produite sous mon label qui sera diffusée très bientôt sur ma chaîne YouTube.

4

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

dix-neuf − 6 =

SNEDAI