News & People

L’ONG Alliance Côte d’Ivoire lance la Campagne 2022 des Droits Humains

IMG_8828

IMG_8828

Ce mardi 8 Novembre, l’ONG Alliance Côte d’Ivoire et ses partenaires institutionnels ont animé une conférence de presse pour marquer le lancement de la Campagne 2022 des Droits Humains. C’est l’hotel Palm Club à Cocody qui a abrité cette rencontre qui a vu la présence massive de la presse locale et des acteurs de la société civile.

Créée en 2005, Alliance Côte d’Ivoire est une ONG qui a pour objectif de soutenir les communautés dans leurs actions de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et les autres pandémies éventuelles. Elle participe aussi à la promotion de la santé, du développement et des Droits Humains. Bénéficiant de l’appui du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme en Côte d’Ivoire, Alliance Côte d’Ivoire entreprend mener une campagne de grande envergure afin de booster les actions sur les populations vulnérables ciblées pour rompre la chaine de contamination et réduire drastiquement l’impact de la Tuberculose d’ici 2030.

Lors de ladite conférence de presse, les statistiques menées ont permis de prouver la corrélation entre les violations des Droits Humains et l’incidence du VIH et de la Tuberculose dans nos différentes communautés. En 2020, l’on dénombrait près de 9500 décès causés par le VIH, 46% étaient des femmes et 1% des enfants de 0 à 14 ans. La stigmatisation, la discrimination des personnes vivant avec le VIH et la Tuberculose dans notre société et les violences basées sur le genre sont le facteur clé de la persistance de ces maladies. “Aujourd’hui, lorsqu’on est dépisté tôt et qu’on suit régulièrement son traitement de moins en moins fastidieux, on vit bien plus longtemps, on peut fonder une famille, avoir des enfants non infectés et on doit pouvoir bénéficier de tous ces Droits Humains”, martèle Michèle Dadi Goba, chargée du programme des Droits Humains de l’ONG Alliance Côte d’Ivoire. Il est plus que primordial de changer de perception et de se défaire des préjugés sur les personnes vivant avec ces maladies. “Le VIH/Sida et la Tuberculose demeurent de vrais problèmes à prendre à bras-le-corps

La campagne 2022 des Droits Humains se fixe comme objectif :

  • Contribuer à réduire les barrières socio-juridiques qui entravent l’accès des populations vulnérables au service de santé en matière de VIH et Tuberculose
  • Sensibiliser les populations sur l’impact des VBG et des recours existants pour une prise en charge adaptée
  • Renforcer les interventions auprès des adolescents et jeunes en vue de la réduction des risques de l’infection VIH

Cinq localités de la région du Sud Comoé à savoir Grand Bassam, Aboisso, Adiaké, Tiapoum et Bonoua seront visitées dans les prochains jours par les équipes de l’ONG Alliance Côte d’Ivoire et ses partenaires.

IMG_0991 IMG_8782 IMG_8815 IMG_8775 IMG_8792 IMG_8831

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

sept − deux =

SNEDAI