EvenementsSociété

Les femmes balayeuses de Yopougon perçoivent enfin leurs arriérés de 2011

20220114_103358

20220114_103358

Le vendredi 14 janvier dernier s’est tenu un point de presse à la mairie de Yopougon animé par la présidente de l’Association Femme de Côte d’Ivoire, Fadiga Sira Koné. Cette rencontre avec les médias tournait autour du payement des arriérés de salaires de 2000 femmes depuis la période de 2011.

En effet, au lendemain de la crise post-électorale en 2011, des femmes se sont organisées en ONG pour assurer les travaux d’entretien et nettoyage des rues de la ville d’Abidjan, un rôle qui était auparavant dévolu à une entreprise de ramassage qui avait fermé boutique à l’époque. Ce sursaut des femmes fait suite à l’appel au patriotisme pour rendre nos cités propres lancé par le Président de la République Alassane Ouattara. Ce travail a été plus tard supervisé et encadré par l’ANASUR (Agence Nationale de la Salubrité Urbaine). En 2012, seule une poignée de femmes ont été partiellement payées. C’est dans ce contexte que l’AFCI (Association Femmes de Côte d’Ivoire) a été sollicitée par l’ensemble des balayeuses pour que l’affaire soit portée vers les plus grandes instances pour une issue favorable.

Chose qui a été faite ! Les instructions ont été données au ministère de tutelle pour régler définitivement les arriérés de salaires de ces braves dames. Le payement a pris fin le 23 décembre dernier. Les femmes devaient percevoir 2000 FCFA par jour de travail. Les revenus variaient parmi les bénéficiaires entre 60.000 FCFA et 360.000 FCFA selon le nombre de jours de travail.

20220114_103338 20220114_104346 20220114_104410

« On s’attendait ça, parce que notre Président Alassane Ouattara, ce qu’il dit, il le fait. Il a dit et il a fait. Chaque femme a eu son argent. Nous sommes des femmes heureuses », a soutenu Mariam Koné, l’une des femmes balayeuses soulagement par le paiement des arriérés de salaire. « D’autres comme moi ont fait six mois. Nous avons reçu nos 360.000 FCFA. Certaines en ont fait quatre, d’autres trois. Mais aujourd’hui toutes les femmes ont reçu leur argent », a-t-elle poursuivi.

Fadiga Sira Koné a tenu à remercier le Président de la République ainsi que l’ensemble des Ministères de tutelle et autorités administratives pour avoir permis aux femmes balayeuses de la commune de Yopougon de pouvoir goûter aux fruits de leurs efforts.

LÉONIE ADOU

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

trois × quatre =

SNEDAI