A la uneNews & People

Éliminatoires CAN 2022: Les Tops et les Flops de Côte d’Ivoire vs Éthiopie

166041044_523454532392936_1164907329975208579_n

166041044_523454532392936_1164907329975208579_n

Les éléphants de Côte d’Ivoire ont clôturé leur parcours en éliminatoires de la CAN 2022 par une belle victoire le 30 Mars dernier au Stade d’Ebimpé sur l’équipe d’Ethiopie (3-1). Bien que battus, les éthiopiens sont aussi qualifiés pour la CAN 2022 au grand dam des malgaches qui n’ont pu faire mieux qu’un match nul vierge face au Niger.

L’homme du match, Jean Evrard Kouassi, a pour sa première titularisation avec les éléphants inscrit un but (le 3e de la Côte d’Ivoire) et occasionné le penalty transformé par Franck Kessié. Willy Boly a aussi marqué son premier but avec les éléphants à la 2e minute de jeu en reprenant de la tête un corner de Serge Aurier.

ON A AIMÉ

JEAN EVRARD KOUASSI : Pour sa première titularisation, Jean Evrard Kouassi a été énormissime ! Tous ceux qui avaient de appréhensions quant à son état de forme du moment relativement au fait qu’il n’a pas encore repris le championnat avec son club en Chine (il s’entraîne depuis Décembre dernier avec l’Asec Mimosas), ont déchanté ce 30 Mars au stade d’Ebimpé. Il était dans son “champs” ! Agile dans ses contrôles, percutant balle au pied, il prenait toujours le dessus sur son “chien de garde” qui a broyé du noir. Jean Evrard Kouassi a occasionné un penalty transformé par Franck Kessié avant d’inscrire son but en seconde période. Il aurait pu également être passeur si Yohann Boli avait marqué sur le magnifique retrait que lui a offert Jean Evrard Kouassi. Il a été incontestablement élu homme du match.

WILLY BOLY : En voici un autre qui est venu sur le tard mais qui s’est solidement établi dans le 11 des éléphants. Sur le match face à l’Éthiopie, Willy Boly a été impeccable à nouveau. Il a inscrit son premier but en équipe nationale en reprenant de la tête un corner de Serge Aurier.

ON N’A PAS AIMÉ

YOHAN BOLI : Titularisé à la pointe de l’attaque des éléphants, Yohan Boli n’a pas été à la hauteur de la tâche. Il s’est beaucoup baladé sur le terrain sans vraiment être un danger pour la défense éthiopienne. Pire, il a raté une occasion sur un plateau d’or. Magnifiquement servi par Jean Evrard Kouassi, Yohan Boli a manqué le cadre face au gardien éthiopien qui était déjà fait ! Une action basique que ne peut se permettre de rater un avant-centre. Et quand on sait que la concurrence est rude à ce poste chez les éléphants…

L’ABSENCE D’ARBITRE SUPPLÉANT : Scène cocasse au stade d’Ebimpé ce 30 Mars. À la 80e minute de jeu, l’arbitre du match a été pris d’un malaise et a fini par s’effondrer sur la pelouse. Il convient de le noter, Charles Buru était initialement le 4e arbitre assistant prévu pour la rencontre. L’arbitre officiel mandaté par la CAF n’a pu effectuer le voyage. C’est donc l’assistant Charles Buru qui a officié le match. Tout allait bien jusqu’à 10 minutes du terme du match où il a été pris de malaise. Le match a dû être suspendu pendant près d’une heure. Il a finalement repris pour que les 10 minutes restantes soient épuisées et que le match soit homologué.

LE RESUMÉ DU MATCH

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

neuf − 8 =

SNEDAI