News & People

Djey: “Tel que j’ai commencé, c’est pour ne plus m’arrêter”

IMG_5292 (Copier)

 IMG_5292 (Copier)

Actuellement en promotion de son dernier single, Djey, que les ivoiriens ont plus connu sous le nom de BB DJ, nous a accordé un entretien dans lequel il nous parle de ses premiers pas dans l’univers musical, des différentes péripéties qui ont jalonné son parcours, son actualité et ses projets. Découvrez, sinon redécouvrez l’un des artistes les plus précoces de Côte d’Ivoire.

“J’ai grandi et ma carrière est en train de prendre une nouvelle dimension”.

On l’a connu tout petit avec le sobriquet BB DJ. Il est encore difficile au commun des ivoiriens de l’appeler par son nouveau nom, Djey, tant il nous a émerveillé quand il n’était encore qu’un bambin invité sur les grandes scènes et adulé par tous les parents et enfants. Aujourd’hui, il a grandi et il a passé un certain cap.

“Dans les débuts, je ne voulais faire que la danse.”

“Dès que j’entendais une chanson, je dansais. Je dansais tellement bien, que les gens ont voulu que je le fasse devant un plus grand nombre de personnes.” C’est ainsi qu’aidé de son père, Djey sort son premier single “Papa est docteur” produit par le défunt Douk Saga. “Je devais avoir 3 ans à cette époque. On m’invitait partout pour me voir danser.” Désormais, il ne se contente plus de faire de la danse et de la chorégraphie, il compte se lancer à fond dans la musique sous toutes ses facettes.

“Le décès de papa a failli me faire tout arrêter.”

“En 2014, j’ai perdu quelqu’un qui était tout pour moi. Mon père était aussi mon producteur et mon manager. J’ai aussi perdu l’envie de faire la musique”. C’est grâce au soutien de sa mère que Djey a repris goût à la vie et a véritablement refait place à ses envies. “Ceci pour rendre fier mon père de là où il est.”

“J’ai quitté Dj Arafat parce que je n’ai pas eu ce que j’attendais de lui.”

“J’ai signé avec Dj Arafat car c’est un artiste que j’aime bien. Je voulais découvrir ses méthodes de travail et tout. Toutefois, vu qu’il avait sa propre carrière à gérer, il n’avait vraiment pas le temps pour moi.” L’artiste brandit la faible promotion de son single “Gâtement” produit sous le label de Dj Arafat. Ambitieux, Djey a dû se résigner à quitter son producteur d’un temps pour explorer d’autres horizons. “Actuellement je me suis fait entourer par de bons conseillers et ça bouge plutôt bien.”

“Tout le monde se retrouve dans La fille-là.”

L’actualité de Djey, c’est “La fille-là”. L’artiste vient de sortir un single carrément différent de tout ce qu’il nous avait proposé auparavant. “J’ai été encadré par des beatmakers – Stelair en l’occurence – pour m’aider à choisir ma “voix”, le registre dans lequel je chanterais.” Sur ce single inspiré d’une histoire vécue, Djey nous offre de l’afrobeat avec une superbe maîtrise vocale. S’il a déjà convaincu le public de son talent de danseur, ce titre vient montrer qu’il a également un énorme potentiel vocal.

“Tel que j’ai commencé, c’est pour ne plus m’arrêter.”

La machine est lancée. Djey prévoit sortir plusieurs single de haut rang comme “La fille-là”. Et vu le travail effectué autour de lui, vu l’énorme progrès au niveau artistique, “il faut s’attendre à du lourd très bientôt”.

Disponible déjà sur toutes les radios, kiffez son titre “La fille-là” sur Souncloud en cliquant ici, en attendant la sortie prochaine du clip vidéo.

Rolyvan

 

 

 

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

18 + dix-neuf =

SNEDAI