News & PeopleSociété

Affaire inceste à Bingerville : Le jeune homme mineur accusé a été libéré

menotté

menotté

Depuis le début du mois d’Avril, une affaire d’inceste alimente les débats sur les réseaux sociaux. Un homme serait coupable à plusieurs reprises d’agressions sexuelles sur sa belle-fille mineure âgée de 14 ans.

Alertée, la Ligue ivoirienne des Droits de la Femme s’est rendue sur les lieux afin d’apporter assistance à la survivante. Une plainte a été déposée contre le monsieur en question au Commissariat de Bingerville et à la Brigade des Mineurs. Le monsieur a été placé en garde à vue.

Aux dernières nouvelles, une jeune homme mineur qui a été reconnu comme petit ami de la fille a été lui aussi placé en garde à vue. Selon toute vraisemblance, on veut lui faire porter le chapeau. De ce qui a été révélé par les proches, le père de ce jeune homme a lui-même déjà alerté la police au sujet du monsieur accusé, qui maltraiterait sa belle-fille, sans suite. Aujourd’hui, c’est son fils qui risque d’être écroué tandis que le coupable est en voie d’une potentielle remise en liberté. De nombreuses personnes dans le voisinage serait prêt à témoigner contre le fameux beau-père qui viole sa belle-fille.

L’un des proches de l’accusé prétendant être un sous-directeur au cabinet du Ministère de la Construction aurait même harcelé les représentantes de la Ligue des Droits de la Femme dont les responsables font mains et pieds pour que justice soit rendue dans cette affaire et que le vrai coupable soit jugé.

Ce mercredi 14 Avril, le jeune homme mineur a finalement été libéré. L’affaire suit son cours. Nous y reviendrons.

Le reportage de nos confrères de 7info.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

un × 3 =

SNEDAI