A la uneNews & People

Affaire Cameroun Côte d’Ivoire CAN 2021 : Makosso clarifie sa position !

Makosso judas (Copier)

Makosso judas (Copier)

Durant cette CAN 2021, les matches entre nations se sont déportés des pelouses aux réseaux sociaux. Comme il fallait s’y attendre, on a droit à un choc entre le Cameroun pays hôte et la Côte d’Ivoire, bien que les deux équipes ne soient pas logées dans la même poule.

Les Camerounais reprochent aux ivoiriens d’avoir soutenu les Comores lors des 8e de finale. En outre, les insinuations et accusations de tricherie portées par les ivoiriens à l’endroit du Cameroun ont déclenché la guéguerre. En réaction, nombreux étaient les camerounais qui ont supporté l’Égypte, victorieuse face à la Côte d’Ivoire en 8e de finale. Certains activistes au vu de la tournure que prenait les hostilités ont choisi de mettre balle à terre. C’est le cas du Révérend Général Makosso qui a fait le déplacement au Cameroun pour poser des actes en faveur de la réconciliation entre les deux pays. L’Homme de Dieu ivoirien s’est retrouvé au stade pour la rencontre de quarts de finale entre le Cameroun et la Gambie. Revêtu d’un maillot des Lions Indomptables du Cameroun, il a célébré la victoire du Cameroun. Il a ensuite rencontré Samuel Eto’o avec qui il a fait une photo relayée sur les réseaux sociaux, toujours dans son maillot camerounais.

Des actes qui passent mal devant d’autres activistes ivoiriens qui l’ont traité d’arriviste qui manque de patriotisme. Certains sont allés plus loin en lançant une campagne de désabonnement de sa page.

Ce 1er Février, Makosso est monté au créneau pour clarifier les choses via une vidéo Facebook publiée ce jour.

« Parce que je refuse la haine et que je préfère la paix, on me traite de Judas. Le camerounais n’est pas l’ennemi de l’ivoirien.

Si je deviens le fer de lance de ce combat que certains souhaitent que je mène contre le Cameroun, en présentant les valeurs de mon pays, en montrant les difficultés du Cameroun, que je fasse des comparaisons, serais-je un homme de Dieu qui propulse la paix ? Ceux qui ont décidé de se désabonner de ma page parce que j’ai décidé d’aller à la paix, que Dieu les bénisse.

À ceux qui ont fait le choix de la haine et du combat, veuillez quitter ma page. À ceux qui ont décidé de faire le travail du diable qui est la haine, veuillez s’il vous plaît quitter ma page. À ceux qui ont fait le choix de l’amour, de ne pas regarder les nationalités, mais plutôt l’être humain, restez sur ma page.

Si je devais refaire ma démarche du pardon, je le referai ! »

Des mots qui vont certainement avoir de l’effet auprès des internautes engagés dans cette bataille virtuelle à risques entre camerounais et ivoiriens.

ROLYVAN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

2 × 4 =

SNEDAI